Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un homme incarcéré après être entré en contact avec son ex-compagne et avoir frappé un policier à Granville

-
Par , France Bleu Cotentin

Un homme a été condamné par le tribunal correctionnel de Coutances à 12 mois de prison dont 6 fermes après avoir été interpellé jeudi 3 septembre 2020 à Granville. Il venait d'entrer en contact avec son ex-compagne, qui bénéficiait d'une ordonnance de protection. L'homme a frappé un policier.

Police (Illustration)
Police (Illustration) © Radio France - François Ventéjou

Ce jeudi, une femme sollicite la police de Granville après avoir vu son ex-compagnon aux abords de son domicile. Elle bénéficie pourtant d'une ordonnance de protection.

L'interpellation est compliquée, l'homme menace de mort les agents avec une barre de fer, se rebelle lors de son menottage et porte un coup au visage d'un des fonctionnaires.

Placé en garde à vue, le prévenu est déferré au parquet de Coutances pour une comparution immédiate devant le tribunal correctionnel. Plusieurs faits lui sont reprochés :

  • Violence sur une personne dépositaire de l’autorité publique sans incapacité
  • Menace de mort ou d'atteinte aux biens dangereuse pour les personnes à l'encontre d'un dépositaire de l’autorité publique
  • Outrage à une personne dépositaire de l’autorité publique
  • Non respect d'obligation ou interdiction imposée par le juge aux affaires familiales dans une ordonnance de protection d'une victime de violences

L'homme a été condamné à 12 mois d’emprisonnement dont 6 mois avec un sursis probatoire renforcé (obligation de soins, interdiction d’entrée en contact avec la victime et interdiction de séjourner à Granville). Il a été placé sous mandat de dépôt et incarcéré pour exécuter les 6 mois d’emprisonnement fermes.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess