Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un homme interpellé après l'incendie de l'ESAT à La Glacerie

-
Par , France Bleu Cotentin

Il a reconnu avoir mis le feu à l'un des ateliers de l'établissement et service d'aide par le travail de la commune du Cotentin, le 13 avril dernier.

le suspect a été présenté au parquet et placé sous contrôle judiciaire
le suspect a été présenté au parquet et placé sous contrôle judiciaire © Radio France - Jacqueline FARDEL

La Glacerie, Cherbourg-en-Cotentin, France

Le suspect interpellé a reconnu les faits et a été placé sous contrôle judiciaire après l'incendie de l'ESAT à La Glacerie il y a 15 jours, le 13 avril 2019. L'homme a reconnu avoir mis le feu au bâtiment du centre d'aide par le travail. 

En l'espace de deux ans, c'est la troisième fois que l'ESAT est touché par un incendie, après avril 2017 et novembre 2018. Pour l'instant rien ne permet de faire un lien entre les trois incendies 

500 000 euros de dégâts

Le 13 avril un bâtiment de 800 mètres carrés a été détruit par les flammes. Il était inoccupé, il n'y a pas eut de victime, en revanche des machines et du matériel sont partis en fumée. D'après le maire délégué de la Glacerie Jean Marie Lincheneau, les dégâts s'élèvent à 500 000 euros.  

Un montant qui vient s'ajouter aux dommages déjà subis par l'ESAT, sans compter les 40 travailleurs de l'atelier qui se retrouvent au chômage technique.