Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un homme mortellement agressé devant une boite de nuit à Toulouse

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu, France Bleu Roussillon

Dans la nuit de vendredi à samedi, les pompiers toulousains sont intervenus pour porter secours à un homme agressé en sortie de discothèque. Il a succombé à ses blessures. Les assaillants présumés ont été interpellés.

Les pompiers sont intervenus mais n'ont pas pu réanimer la victime.
Les pompiers sont intervenus mais n'ont pas pu réanimer la victime. © Radio France - Bénédicte Dupont

Toulouse, France

Ce samedi 20 juillet, au petit matin, un homme de 36 ans, agressé devant une boîte de nuit, le complexe KL, à Toulouse dans la zone de Sesquières est décédé, a appris France Bleu Occitanie des secours intervenus sur place. 

Il s'agit d'un policier en civil de la Brigade spécialisée de terrain de Toulouse nord qui sortait dans un cadre privé. Il était originaire de Saint-Estève, dans les Pyrénées-Orientales. Il se trouvait avec un ami dans un snack quand la rixe a éclaté, pour des raisons encore inconnues. Il a été roué de coups par un ou plusieurs individus. La victime a succombé après l'arrivée de pompiers. Deux hommes d'une trentaine d'années ont été arrêtés et placés en garde à vue, grâce à la plaque d'immatriculation relevée par des témoins. 

Dans un tweet, le syndicat Unité SGP Police fait part de "ses plus sincères condoléances"

Le bâtiment devant lequel s'est déroulé le drame est une discothèque à ciel ouvert qui venait d'ouvrir au printemps sous un nouveau concept, dans un établissement connu des noctambules toulousains, anciennement le Dune, le Live et le KL. Tout à côté se trouvent la discothèque l'Esmeralda, et le bar musical Zapata.