Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un homme originaire de Rougnat devant la justice après avoir violenté sa compagne

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Creuse

Les gendarmes sont intervenus au domicile conjugal dimanche dernier à Rougnat. L'homme fortement alcoolisé avait poussé sa compagne dans les escaliers. Il a été déféré ce mardi après-midi au parquet de Guéret en attendant son jugement.

Les gendarmes ont interpellé l'individu violent dimanche dernier à Rougnat
Les gendarmes ont interpellé l'individu violent dimanche dernier à Rougnat © Maxppp - Guillaume Bonnefont

Rougnat, France

C'est une affaire de violences conjugales qui a mobilisé les gendarmes dimanche dernier à Rougnat dans la Creuse. Un homme de 29 ans a violenté sa compagne avant d'être interpellé par les forces de l'ordre. Ce mardi après-midi, il a reconnu les faits devant le parquet de Guéret, avant d'être placé en détention provisoire. 

Les enfants de la victime ont alerté les gendarmes

Dimanche dernier, l'individu violent a poussé sa compagne dans les escaliers. Une scène à laquelle ont assisté les enfants de la victime, âgés de 10 ans et 14 ans. C'est le plus âgé des deux qui a appelé la gendarmerie. La victime, leur mère de 38 ans, présente des traces de ces violences sur les bras. Elle avait déjà été violentée par ce même individu en 2015, mais n'a pas souhaité porter plainte. 

Rébellion envers les gendarmes

A l'arrivée des forces de l'ordre au domicile conjugal à Rougnat, l'homme violent s'est rebellé, il refusait qu'on lui passe les menottes. Au moment des faits, l'individu était fortement alcoolisé. Il présentait 0,81 grammes d'alcool par litre de sang. Sa compagne était, elle aussi, alcoolisée mais avec un taux d'alcool beaucoup moins important. 

L'homme a été jugé en comparution immédiate mercredi matin. Il a été condamné pour violence et rébellion à 8 mois de prison avec sursis avec une mise à l’épreuve de 24 mois. Il a une obligation de soins et de travail, l’interdiction de contacter sa compagne ainsi que d’entrer dans le domicile de cette dernière.