Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un homme placé en détention provisoire après avoir donné deux coups de couteau à un SDF près de Deauville

-
Par , France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

Un homme sans domicile fixe a été placé en détention provisoire mercredi 26 juin pour avoir donné deux coups de couteau dans le cou d'un SDF lundi 24 juin à Touques près de Deauville, sur le parking de la station essence du Carrefour. Il devrait être jugé aux Assises pour tentative de meurtre.

La brigade de sûreté urbaine de Deauville a mené l'enquête (Illustration)
La brigade de sûreté urbaine de Deauville a mené l'enquête (Illustration) © Radio France - Victor Vasseur

Touques, France

Peu avant 20h lundi 24 juin 2019, les pompiers interviennent sur un parking à Touques, près de Deauville. Un sans domicile fixe portugais a été blessé par deux coups de couteau, plantés à quelques centimètres de la carotide. L'arme blanche est retrouvée à côté du corps, l'homme âgé de 45 ans est conscient. La police arrive et ne tarde pas à interpeller l'agresseur caché à quelques dizaines de mètres, derrière un magasin.

Des suspects fortement alcoolisés

Sa complice est appréhendée quelques heures plus tard. Elle aurait dit à plusieurs reprise à son ami "Pique le !" avant que l'homme plante à deux reprises un couteau dans le cou de la victime. L'enquête dirigée par la brigade de sûreté urbaine de Deauville a rapidement avancé, les suspects ont partiellement reconnu les faits. Ils étaient fortement alcoolisés et ont expliqué avoir blessé le SDF pour une affaire d'argent. Les agresseurs, tous les deux quadragénaires, disent ne pas se souvenir de toute la scène. Ils devraient être jugés dans les prochains mois devant la cour d'Assises. La victime a elle été hospitalisée à Criquebœuf et s'est vu prescrire plusieurs jours d'incapacité totale de travail.