Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un homme placé en garde à vue après le meurtre d'une jeune prostituée roumaine près de Nîmes

mardi 5 juin 2018 à 18:59 Par Hervé Sallafranque, France Bleu Gard Lozère et France Bleu

Le cadavre de la jeune femme avait été découvert le dimanche 3 juin dans un fossé, au bord de la route, entre Nîmes et Beaucaire.

Le jeune homme s'est présenté de lui-même aux enquêteurs
Le jeune homme s'est présenté de lui-même aux enquêteurs © Radio France - Hervé Sallafranque

Nîmes, France

La jeune femme de 26 ans retrouvée morte le dimanche 3 juin dernier à Rodilhan (Gard) a été tuée par arme à feu. Son cadavre avait été découvert dans un fossé sur la route entre Nîmes et Beaucaire.

"Cette jeune femme d'origine roumaine se livrait à la prostitution" a précisé le procureur de la République de Nîmes Eric Maurel. 

Un jeune homme de 23 ans a été placé en garde à vue ce mardi après-midi. Il est le propriétaire d'un véhicule qui avait été signalé par des témoins à proximité de l'endroit où le corps de la jeune femme a été retrouvé. 

Il s'est présenté de lui même aux enquêteurs qui l'ont immédiatement placé en garde à vue pour vérifications,"ce qui ne signifie pas, en l'état actuel des choses, qu'il est considéré comme un suspect" précise Eric Maurel. 

La piste d'un règlement de comptes dans le milieu du proxénétisme  ? 

Pour l'instant toutes les hypothèses restent ouvertes, même si les investigations pourraient s'orienter vers la piste d'un règlement de comptes dans le milieu de la prostitution.  Le nom de la jeune victime était en effet apparu il y a quelques temps dans une importante affaire de proxénétisme à Nîmes.

Pour l'heure, aucune information judiciaire n' a été ouverte, mais une procédure pour meurtre est en cours puisque l'autopsie pratiquée ce mardi a permis de déterminer que la jeune femme avait été abattue de plusieurs coups de feu, dont l'un s'est révélé mortel.