Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un homme qui avait volé une victime d'accident mortel bientôt jugé à Bordeaux

-
Par , France Bleu Gironde, France Bleu

Un homme de 37 ans a été présenté devant le tribunal correctionnel de Bordeaux ce vendredi, plusieurs mois après dérobé les effets personnels d'une victime d'accident de la route. Une femme de 86 ans avait percuté un tram avec sa voiture à Bordeaux, en octobre dernier. L'affaire a été renvoyée.

Le palais de justice de Bordeaux, tribunal de grande instance
Le palais de justice de Bordeaux, tribunal de grande instance © Radio France - Bastien Deceuninck

Le tribunal correctionnel de Bordeaux a renvoyé ce vendredi 22 janvier la comparution d'un homme de 37 ans, pour des faits datant de plusieurs mois. Il est en effet accusé d'avoir dépouillé une femme de 86 ans, qui venait de percuter un tram avec sa voiture. L'accident s'était produit place Bir-Hakeim à Bordeaux, le 25 octobre 2020. La conductrice de la voiture n'avait pas survécu à ses blessures.

En prison en attendant son procès

Les enquêteurs ont pu retrouver l'auteur du vol grâce aux témoins de la scène et à l'analyse des caméras de vidéosurveillance. Déjà incarcéré à Mont-de-Marsan pour une autre affaire lors de son identification, il a donc été extrait de sa cellule pour être présenté devant le tribunal correctionnel de Bordeaux ce 22 janvier.

L'avocat du prévenu a demandé une expertise psychiatrique. Le tribunal l'a acceptée et a donc renvoyé l'affaire à mars 2021. Le prévenu va rester en prison en attendant son procès. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess