Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Projet d'attentat contre la base navale de Toulon : un homme arrêté par les services de renseignement

mardi 10 novembre 2015 à 22:46 Par Thibault Maisonneuve, Sophie Glotin et Marion Bernard, France Bleu Provence et France Bleu

C'est sans doute un projet d'attentat qui a été déjoué par les services français de renseignement. Un jeune djihadiste présumé a été arrêté le 29 octobre dernier alors qu'il projetait une action contre des militaires à la base navale de Toulon.

L'Arsenal à Toulon
L'Arsenal à Toulon © Maxppp

Toulon, France

Ce jeune homme n'aura même pas eu l'occasion de passer à l'acte. Il s'agit d'un toulonnais de 25 ans arrêté le 29 octobre dernier par les services de renseignements française (DGSI) comme l'a confirmé par un communiqué mardi soir Bernard Cazeneuve, ministre de l'Intérieur. Les services français surveillaient des colis postaux qui lui était adressé. Des colis en provenance de Chine.

En lien avec des djihadistes passés en Syrie

L'homme était sous surveillance depuis un an en raison de sa radicalisation. L'un des deux paquets contenait un couteau de combat et a été intercepté avant d'arriver à son destinataire. Cet homme a alors été placé en garde à vue avant de passer aux aveux. Il a expliqué être en lien avec au moins un djihadiste français passé en Syrie. Il aurait suivi son conseil en voulant s'attaquer à la base navale de Toulon, avec au moins une kalachnikov mais sans arriver à s'en procurer.

Un couteau de combat pour son attaque

Il aurait alors planifié une attaque à l'arme blanche avec un couteau, commandé en Chine. Cette arme a suffi à éveiller les soupçons des services de lutte anti-terroriste. Ce Toulonnais est aujourd'hui écroué.

L'arsenal de Toulon compte 12 000 hommes

La base de Toulon qui était visée est un poste stratégique qui abrite 12 000 personnes et le seul porte-avions nucléaire d'Europe : le Charles-de-Gaulle à nouveau mobilisé contre Daech ainsi que des sous-marins nucléaires d'attaque. L'arsenal bénéficie donc logiquement, d'une surveillance maximum.