Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un homme recherché pour menaces et violences sur son ex-conjointe interpellé à Hettange-Grande

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Un homme de 60 ans a été interpellé à Hettange-Grande samedi vers 17 heures. Il était recherché depuis vendredi par la police de Metz, car il n'avait pas respecté la mesure d'éloignement et sa mise à l'épreuve. Il est en garde à vue samedi soir à Metz.

Photo d'illustration
Photo d'illustration © Radio France - Alain Ginestet

Un messin condamné pour violences conjugales et menaces sur son ex-conjointe a été interpellé samedi en fin d'après-midi à Hettange-Grande. Cet homme de 60 ans était en fuite depuis vendredi. Il était recherché par les policiers car son sursis avait été annulé. Les policiers ont été saisis par le tribunal judiciaire, car il n'avait pas respecté les conditions de son sursis avec mise à l'épreuve, en ne respectant pas la mesure d'éloignement qui l'obligeait à rester à distance de son ex-conjointe.

Dans la nuit de vendredi à samedi, il s'est présenté au domicile de son ex-conjointe à Metz, et a proféré de nouvelles menaces contre elle. Cette dernière a immédiatement prévenu la police, qui a envoyé une équipe à son domicile. L'homme a finalement été retrouvé, grâce à l'enquête de police à Hettange-Grande, où il a été interpellé samedi vers 17 heures, alors qu'il se rendait à sa voiture.

Il a été placé en garde à vue dans les locaux de la police de Metz, et doit être incarcéré dimanche à la maison d'arrêt. Selon la police, il s'agit d'un "homme dangereux", déjà condamné pour violences conjugales.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu