Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

L'homme retranché chez lui à Plomodiern s'est rendu sans violence

Un large périmètre de sécurité a été établi dans le bourg de Plomodiern, dans le Finistère ce mardi. Un homme s'est retranché dans un logement une partie de la journée, il a fini par se rendre en début de soirée, sans aucune violence.

Gendarmerie (illustration)
Gendarmerie (illustration) © Radio France - Jade Peychieras

Plomodiern, France

Le bourg de Plomodiern était bouclé ce mardi. Des forces de gendarmerie venues de tout l'Ouest de la France, et même de Versailles ont pris position autour du logement de ce quinquagénaire, retranché dans un logement.

Un large périmètre de sécurité a été mis en place pour laisser les opérations se dérouler. Ce mardi matin, il retenait une femme et un enfant, qu'il a rapidement relâché. Mais lui ne voulait pas se rendre. 

Les négociations ont abouti en début de soirée

La gendarmerie a entamé des négociations. En début d'après midi, la situation était toujours bloquée, avant de finalement se dénouer aux alentours de 19h.

Perquisition et garde à vue

Le forcené s'est rendu aux forces de l'ordre sans violence et dans le cadre des négociations. Il a été placé en garde à vue, un médecin doit se prononcer sur son état de santé. Une perquisition a eu lieu dans la foulée à son domicile pour savoir de quelles armes il disposait. Une enquête judiciaire va suivre, elle sera diligentée par le parquet de Quimper.

Au total, 85 militaire des différents services de la gendarmerie ont été mobilisés sur cette opération.