Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L'homme retrouvé ligoté sur l'A22, près de Marcq-en-Baroeul, toujours hospitalisé

-
Par , France Bleu Nord

Un homme d'une trentaine d'années a été découvert les pieds liés et les mains tailladées, lundi soir sur l'A22 près de Marcq-en-Baroeul. Une enquête est ouverte pour enlèvement, séquestration et tentative d'homicide volontaire.

C'est la brigade criminelle de la police judiciaire qui est en charge de l'enquête
C'est la brigade criminelle de la police judiciaire qui est en charge de l'enquête © Radio France - Emmanuel Bouin

Un homme d'une trentaine d'années a été retrouvé ligoté lundi soir sur l'A22, à hauteur de Marcq en Baroeul. Il a été repéré par deux témoins dans le sens Lille-Gand alors qu'il rampait pour se mettre à l'abri sous une glissière de sécurité. Une patrouille de la DIR, la direction interdépartementale des routes, a été dépêchée sur place. Il a été découvert  les pieds liés et les mains tailladées avec, notamment, plusieurs doigts en partie sectionnés, ce qui laisse penser que la victime a peut-être subi des actes de tortures.

Des actes de tortures ?

L'individu était parvenu à détacher les liens de ses poignets. Il aurait été jeté d'une voiture ou depuis un talus en hauteur. Gravement blessé, il est hospitalisé. Les policiers attendent le feu vert des médecins pour l'interroger mais il n'était pas en état d'être entendu ce mardi. Toutefois, il est conscient et, selon nos informations, il a donné une identité dans un français très approximatif qu'il faut maintenant confirmer. Les policiers de la PJ de Lille sont en train de procéder à des vérifications. Un travail de routine mais qui prend du temps puisque cet homme n'avait ni papiers ni téléphone sur lui lorsqu'il a été retrouvé sur une bande d'arrêt d'urgence.

Le Parquet de Lille a confié cette enquête en flagrance à la  brigade criminelle de la direction zonale de la police judiciaire du Nord, pour enlèvement, séquestration et tentative d'homicide volontaire.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess