Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un homme s'immole par le feu dans les locaux d'un bailleur social à Colomiers

samedi 27 octobre 2018 à 12:26 Par Théo Caubel, France Bleu Occitanie et France Bleu

Un homme d'une quarantaine d'années est grièvement brûlé après s'être immolé devant les locaux d'Altéal dans le centre-ville de Colomiers, près de Toulouse, vendredi en fin d'après-midi. Il a été hospitalisé au service des grands brûlés de l'hôpital Rangueil de Toulouse.

Les faits se sont déroulés peu avant 16 heures, dans les locaux d'Altéal, nouveau nom de Colomiers Habitat.
Les faits se sont déroulés peu avant 16 heures, dans les locaux d'Altéal, nouveau nom de Colomiers Habitat. - Capture d'écran Google Street View

Colomiers, France

Vendredi 26 octobre, un homme de 45 ans environ s’est immolé par le feu dans la salle d’attente du bailleur social Altéal. Gravement brûlé, ses jours ne sont cependant pas en danger.

Il cachait un briquet et du white-spirit

Peu avant 16 heures, le quadragénaire et ex-locataire d’Altéal se présente à l'accueil du bailleur social. D'après le communiqué de la société, l'ancien locataire était « agressif ». Il souhaite avoir des explications sur une facture liée à un état des lieux de sortie.

Le personnel lui demande d'aller patienter le temps que l'on s'occupe de lui. C'est dans la salle d'attente que le quadragénaire passe à l'acte. Toujours d’après Altéal, la personne « s’est saisie d’une bouteille d’alcool à brûler, cachée derrière son dos, et l’a allumé avec un briquet »

La gérante d’un salon de coiffure, situé juste en face des locaux d’Altéal, voit alors un homme sortir en courant, le buste en feu. « Il a enlevé son tee-shirt et des personnes se sont précipité, extincteur à la main, pour éteindre le vêtement», témoigne la commerçante. D'autres personnes arrivent ensuite pour recouvrir l'homme torse nu, brûlé, avec des couvertures de survie. Puis le ramènent dans les locaux du bailleur social, le temps que les secours arrivent. 

Un homme au lourd passé psychiatrique

L’ex-locataire était connu par les autorités pour son lourd passé psychiatrique, « un déséquilibré » d’après la police de Toulouse. Gravement brûlé, il a été transporté au service grands brûlés de l'hôpital Rangueil de Toulouse. Ses jours ne sont pas en danger.