Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un homme soupçonné d'avoir tué puis découpé sa mère en morceaux à Salon-de-Provence

-
Par , , France Bleu Provence, France Bleu

L'homme soupçonné d'avoir tué sa mère avant de découper sa dépouille en morceaux à Salon-de-Provence a du être hospitalisé d'office, compte tenu de son état psychologique.

C'est dans un appartement de cet immeuble que le corps de la femme de 57 ans a été trouvé
C'est dans un appartement de cet immeuble que le corps de la femme de 57 ans a été trouvé © Radio France - Corrine Blotin

Les policiers sont intervenus vers 1h30 ce dimanche 16 février, dans la résidence La Roseraie, avenue Alphonse Daudet à Salon-de-Provence, après avoir été alertés par des proches d'une habitante, qui ne donnait plus de nouvelles. A leur arrivée, ils ont découvert le corps de cette femme de 57 ans, découpé en plusieurs morceaux répartis un peu partout dans l'appartement. 

Sur place, son fils, âgé de 37 ans, a été interpellé.  Soupçonné d'avoir assassiné sa mère avant de la découper,  Il a été placé en garde à vue.  Muré dans son silence et compte tenu de son état psychologique, et n'étant pas audible, il a du être hospitalisé d'office dans un service psychiatrique de Marseille.  

des examens complémentaires

L'autopsie pratiquée ce lundi ne permet pas pour l'instant d'affirmer que la mort a été causée par strangulation, selon le procureur d'Aix-en-Provence, des examens complémentaires vont donc être effectués dans les jours à venir. Une information judiciaire doit  être également ouverte cette semaine afin qu’un collège d’experts soit nommé par le juge et se prononce sur la responsabilité ou non de cet homme de 36 ans.

Déjà suivi pour des troubles psychiatriques, il était sorti de l’hôpital le 22 janvier dernier après plus de 6 mois d'internement, il était alors revenu vivre chez sa mère, à Salon-de-Provence, dans la résidence La Roseraie.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu