Faits divers – Justice

Un homme soupçonné d'avoir tué sa mère à l'arme blanche à Vergèze

Par Jérôme Collin, France Bleu Gard Lozère, France Bleu Hérault et France Bleu samedi 5 août 2017 à 5:58

Illustration gendarmerie
Illustration gendarmerie © Radio France

Sans doute un drame familial hier à Vergèze, au sud de Nîmes. Une mère de famille de 58 ans a été tuée de plusieurs coups de couteau chez elle. Son fils a été arrêté et placé en garde à vue. Il souffre de problèmes psychiatriques. Une enquête est ouverte.

L'homme de 37 ans est le principal suspect dans cette affaire. Il a avoué avoir tué sa mère, âgée de 58 ans, en lui assénant plusieurs coups de couteau, hier après-midi, à Vergèze. Le père n'était pas présent au domicile familial au moment des faits. Il a donné l'alerte à son retour vers 17h. Mais impossible de sauver la victime, malgré l'intervention des pompiers et du SAMU.

Le fils prend alors la fuite, avant de se raviser. Dans le courant de la soirée, il se présente de lui-même à un poste de police dans l'Aude.Placé en garde à vue, l'homme de 37 ans est connu pour des problèmes psychiatriques. Il a d'ailleurs effectué plusieurs séjours dans des hôpitaux psychiatriques. Un expert psychiatre doit l'examiner ce samedi pour déterminer s'il y a eu abolition partielle ou totale de son discernement. En tout cas, l'homme reconnaît avoir poignardé sa mère, même s'il n'explique pas son geste : le suspect dit vouloir réserver ses précisions pour le juge d'instruction, ce qui devrait avoir lieu ce dimanche dans le courant de l'après-midi.

En attendant, une autopsie de la victime a été diligentée ce samedi matin à l'institut médico-légal de Nîmes. Résultat : la mère de famille est morte très rapidement, de plusieurs coups de couteau, à l'abdomen et à la gorge. La brigade de gendarmerie de Vauvert est saisie de l'enquête.