Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Un homme suspecté de meurtre en Isère arrêté en Italie grâce au coronavirus puis relâché

-
Par , France Bleu Isère

En septembre 2019, à Charette (Isère), le corps démembré d'un homme était retrouvé dans un fossé. Un suspect avait été identifié mais il avait réussi a fuir. Il a été arrêté en Italie grâce, en quelque sorte, au covid-19 avant d'être remis en liberté, sans doute en raison du virus. Récit.

La police a arrêté le suspect, à l'occasion d'un contrôle, car il ne respectait pas le confinement imposé par le covid-19
La police a arrêté le suspect, à l'occasion d'un contrôle, car il ne respectait pas le confinement imposé par le covid-19 © Maxppp - -

Le suspect est un italien d'une trentaine d'années qui avait travaillé avec la victime dans une pizzeria de Montalieu-Vercieu (Isère). Les enquêteurs s’étaient intéressés à lui car il avait fui sans raison apparente l’Isère en juillet dernier, quelques jours seulement après la disparition inexpliquée de Vittorio Barruffo. 

Un corps retrouvé démembré dans un sac

Vittorio Barruffo, un pizzaiolo de 44 ans, avait été retrouvé en septembre dernier, découpé en morceaux, dans un sac, dans un fossé, à Charette, non loin de Montalieu-Vercieu. Des témoins avaient évoqué un différend d'argent entre les deux hommes. L'Italien s’était comme volatilisé. Un mandat d’arrêt international avait alors été lancé par le juge grenoblois en charge du dossier. 

Mandat d'arrêt international

Et bingo, samedi dernier, des policiers italiens qui patrouillaient dans la ville de Massa di Somma, dans la région du Vésuve, arrêtent une voiture qui n'avait rien à faire là, en raison du confinement, dû au Covid-19.

Le suspect, arrêté pour non-respect du confinement

Ils contrôlent le conducteur et découvrent que ce dernier est recherché pour meurtre par la police française. L'homme est donc été incarcéré à Naples en attendant d’être extradé vers l’Isère.

Remis en liberté, le suspect se présentera-t-il au juge ?

Mais, nouveau coup de théâtre, on a appris ce jeudi que la cour d'appel de Naples l'avait remis en liberté, estimant qu'il présentait des garanties de représentation suffisantes. En France, de source proche de l’enquête, on pense que c'est plutôt au covid-19 qu'il doit sa remise en liberté, les prisons italiennes étant sans doute déjà trop surchargées en cette période de confinement, au pays de la Mafia.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu