Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un homme suspecté de terrorisme interpellé à Limoges

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Limousin, France Bleu

Un ancien militaire de 36 ans a été interpellé à Limoges ce mardi matin, dans le cadre d'une enquête de lutte antiterroriste. Soupçonné d'être proche des milieux d'extrême droite, il pourrait avoir projeté d'attaquer des lieux de culte juifs.

Le siège de la Direction Générale de la Sécurité Intérieure (DGSI), dont l'une des missions est la lutte contre le terrorisme.
Le siège de la Direction Générale de la Sécurité Intérieure (DGSI), dont l'une des missions est la lutte contre le terrorisme. © Maxppp - Vincent Isore

Un homme de 36 ans a été interpellé à Limoges ce mardi matin, par la Direction Générale de la Sécurité Intérieure (DGSI), dans le cadre d'une enquête pour association de malfaiteurs terroriste. Cette enquête, menée par le Parquet national antiterroriste, a été ouverte le 12 mai dernier précise une source judiciaire au service police-justice de Radio France. 

Le suspect est un ancien militaire soupçonné d'être proche des milieux suprémacistes. Il publiait régulièrement des contenus haineux et antisémites sur le réseau social Minds, un réseau alternatif sur lequel échangent des néonazis. Ces derniers temps, il avait renouvelé ses appels au grand remplacement et avait confié sa profonde admiration pour le tueur de masse australien Brenton Tarrant, qui a tué l’an dernier 51 personnes dans des mosquées en Nouvelle-Zélande.

Placé sous cybersurveillance

Les services de renseignement avaient placé cet homme sous cybersurveillance. Ils ont décidé de l'interpeller notamment après la publication sur internet d’une photo présentant un homme armé et porteur d'un masque à gaz. Les enquêteurs de la DGSI doivent maintenant préciser s'il était porteur d’un réel projet terroriste, visant notamment des lieux de culte juifs.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess