Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un homme tabassé et laissé pour mort en gare de Brive : deux hommes condamnés

-
Par , France Bleu Limousin

Deux hommes de 28 et 29 ans viennent d'être condamnés à des peines de prison ferme ce vendredi par le tribunal de Brive. Mi janvier, ils ont été impliqués dans une affaire lors de laquelle un homme de 44 ans sous curatelle a été tabassé et laissé pour mort en gare de Brive.

La police de Brive a mené l'enquête et interpellé les deux coupables
La police de Brive a mené l'enquête et interpellé les deux coupables © Maxppp - /

Ils sont impliqués dans une affaire dans laquelle un homme de 44 ans avait été tabassé et laissé pour mort pour un scooter en gare de Brive. Deux hommes de 28 et 29 ans viennent d'être condamnés ce vendredi après-midi par le tribunal de Brive pour vol précédé ou accompagné de violences.

Le 14 janvier entre 22h32 et 22h42, ces deux hommes avaient volé les clés, le scooter et le casque de la victime sous curatelle. Âgée de 44 ans, cette dernière avait d'abord été emmenée dans les WC au bout d'un quai par un troisième homme dont le nom est connu, qui a déjà eu affaire à la justice, mais qui n'a pas pu être retrouvé. Là, la victime a été rouée de coups à la tête. Laissé pour mort avant d'être admis à l'hôpital, l'homme de 44 ans dont l'état laissait craindre le pire s'est finalement vu prescrire 15 jours d'ITT au vu de ses graves blessures : nombreux hématomes, orbites et paupières des yeux touchés (il ne pouvait plus ouvrir un oeil), fracture du nez, etc.

Le duo se dédouane des violences

Ce vendredi dans le box des prévenus, le duo a martelé qu'il n'était pas responsable des violences. Jugé en état de récidive après une précédente condamnation à Lyon en 2015, l'homme de 28 ans a, pour sa défense, ajouté que c'était lui qui avait prévenu les secours une heure plus tard en retournant sur les lieux... mais en se faisant d'abord passé pour quelqu'un ayant fait la découverte. Reconnu coupable des faits reprochés, il écope d'un an et demi de prison ferme avec maintien en détention. L'homme âgé de 29 ans est lui condamné à un an ferme avec maintien en détention, plus six mois avec sursis.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu