Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un homme tire plusieurs coups de feu à Seignosse

mardi 30 janvier 2018 à 20:14 Par Valérie Mosnier et Faustine Mauerhan, France Bleu Gascogne et France Bleu Pays Basque

Le coup de folie d'un homme à Seignosse (Landes). Il a tiré plusieurs coups de feu et saccagé le bar/hôtel/restaurant "La Côte d'Argent", juste en face de la mairie, dans la nuit de lundi à mardi. Il n'a pas fait de blessé hormis lui même.

Le client de "la Côte d'Argent" a tiré plusieurs coups de feu notamment sur la devanture de l'établissement de Seignosse
Le client de "la Côte d'Argent" a tiré plusieurs coups de feu notamment sur la devanture de l'établissement de Seignosse © Radio France - Faustine Mauerhane

Seignosse, France

Ça ressemble à un coup de folie. Un forcené, âgé d'une trentaine d'années, a tiré plusieurs coups de feu et saccagé une bonne partie du bar/hôtel/restaurant "La Côte d'Argent" à Seignosse, dans les Landes, dans la nuit de lundi à mardi. 

Ce lundi soir, il est le seul client de l'hôtel. Il est de passage, pour une nuit, expliquent les patrons, que France Bleu Gascogne a pu rencontrer ce mardi soir. 

Des coups de feu et tout le mobilier détruit

Vers 23 heures, alors qu'il est dans sa chambre, il se met à tout casser et à tirer des coups de feu. Il ne s'arrête pas, sort dans le couloir avec son arme et continue le saccage. Il arrache par exemple des toilettes, provoquant un dégât des eaux, il explose les vitres. L'homme est blessé aux jambes, mais il n'épargne rien jusqu'à la salle de restaurant. Puis, il sort de l'établissement et frappe chez les propriétaires, qui habitent juste derrière. Leur habitation est collée à l'hôtel, ils ont tout entendu et prévenu les gendarmes. 

Il criait qu'il voulait nous tuer, il avait un regard qui faisait peur - Stéphane, le patron

La femme et la fille, âgée de 16 ans, parviennent à s'enfuir dans la rue. Stéphane, lui, sans savoir s'il a encore son arme, saute sur le forcené pour le maîtriser. "Il criait qu'il voulait nous tuer, il avait un regard qui faisait peur. Il parlait de sa femme et de sa fille", raconte le patron. Stéphane qui reçoit également l'aide de son frère, attache le client sur le trottoir avec une corde trouvée dans le coffre de sa voiture, avant que les gendarmes arrivent et prennent le relais. 

Le trentenaire, qui n'a blessé personne hormis lui-même, mais il s'est sérieusement entaillé les pieds. Une blessure suffisamment grave pour qu'il ne puisse pas répondre aux questions des magistrats. Il a été admis aux urgences à Dax.