Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un homme tombe du 4ème étage d'un immeuble à Outreau : la piste accidentelle privilégiée

-
Par , France Bleu Nord

Les faits se sont produits lors d'une fête apparemment alcoolisée. Un homme de 17 ans a été conduit au centre hospitalier de Boulogne en état d'urgence absolue. Un différent entre la victime et le propriétaire serait à l'origine de cet accident.

Les faits se sont produits à la résidence Millet rue Georges Braque à Outreau
Les faits se sont produits à la résidence Millet rue Georges Braque à Outreau - Google

Outreau, France

Vers 4h50 du matin dans la nuit de jeudi à vendredi, les pompiers de Boulogne-sur-Mer ont été appelés pour la chute d'un jeune homme de 17 ans, du quatrième étage d'un immeuble à Outreau. 

La victime, originaire du Portel, a été emmenée par le SMUR en état d'urgence absolue au centre hospitalier de Boulogne. Une autre personne en état de choc a également été transportée. 

Une dispute qui a mal tourné

Cinq personnes, âgés de 17 à 30 ans dont trois garçons et deux filles, faisaient la fête. Ils étaient alcoolisés. Les quatre personnes autres que la victime ont été placés en garde à vue ce matin. Dans un premier temps, le parquet de Boulogne envisageait la qualification de "tentative d'homicide volontaire". Mais l'audition des gardés à vue, dont les témoignages concordent, a permis d'en savoir plus sur les circonstances de ce drame. La victime se serait isolé dans une des chambres de l'appartement et aurait fouillé dans les affaires du propriétaire. Cela n'aurait pas plu à ce dernier. Le ton serait monté et la victime se serait alors défenestrée. La thèse d'un accident est donc privilégiée. 

Ce soir, les quatre autres personnes ont vu leur garde à vue levée et la tentative d'homicide a été exclue. Un témoignage indique cependant que des coups auraient été portés à la victime avant sa chute et une fois à terre. Les jours du jeune homme de 17 ans ne sont plus en danger. Il souffre de très nombreuses fractures, notamment à la mâchoire, l'empêchant pour l'instant de donner sa version des faits aux enquêteurs. 

  - Radio France
© Radio France - Eric Turpin