Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un homme touché à la cuisse par arme à feu se présente dans une clinique de Besançon

jeudi 23 novembre 2017 à 18:44 Par Anne Fauvarque et David Malle, France Bleu Besançon

A Besançon, un homme blessé par balle s'est présenté ce jeudi à l'accueil de la clinique Saint-Vincent. La victime a indiqué qu'elle s'était fait tirer dessus alors qu'elle se trouvait en voiture. Le blessé a été transporté au CHU Jean Minjoz sous escorte policière.

Un homme blessé par balle s’est présenté ce jeudi à la clinique Saint-Vincent de Besançon.
Un homme blessé par balle s’est présenté ce jeudi à la clinique Saint-Vincent de Besançon. © Radio France - Anne FAUVARQUE

Besançon, France

Un homme a été touché par un tir d'arme à feu ce jeudi après-midi dans le quartier Planoise de Besançon. Il s'est présenté à l'accueil de la clinique Saint-Vincent de Besançon. La victime a indiqué qu'elle venait de se faire tirer dessus alors qu'elle était en voiture. Comme il n'y a pas de service d'urgences à la clinique, ce sont des personnels de cardiologie et un anesthésiste de permanence qui l'ont prise en charge et qui lui ont prodigué les premiers soins. Le blessé a été transféré sous escorte policière au CHU Jean Minjoz de Besançon. Son pronostic vital n'était pas engagé.

Trois personnes, soupçonnées d'être impliquées dans cette affaire, ont été interpellées ce jeudi. Les trois individus ont été placés en garde à vue et remis en liberté vendredi.