Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Meurtre à Charleville-Mézières : l'auteur des coups de couteau plaide la légitime défense

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Champagne-Ardenne, France Bleu

Un homme de 36 ans est mort vendredi matin à Charleville-Mézières au cours d'une rixe à l'arme blanche dans le quartier de la Houillère. L'auteur des coups de couteau dit avoir agi en état de légitime défense.

Véhicule de police. (Illustration)
Véhicule de police. (Illustration) © Radio France - Pierre-Antoine Lefort

Il est 1h du matin ce vendredi 8 mai lorsque les secours sont appelés rue de Harar, dans le quartier de la Houillère à Charleville-Mézières. Trois personnes sont blessées à l'arme blanche au cours d'une rixe. L'une d'entre elles, un homme de 36 ans, est gravement touchée au flanc droit. Il est décédé à son arrivée à l'hôpital.

Un autre homme de 56 ans est, lui, hospitalisé en urgence absolue. Il présentait des plaies importantes aux bras. Son pronostic vital n'est plus engagé. Enfin, un troisième individu, légèrement touché à l'arcade, a été pris en charge par la police nationale à son domicile et placé en garde à vue. 

Une enquête a été ouverte par le parquet de Reims, saisi du dossier, et confiée au Service régional de police judiciaire (SRPJ) de Reims. 

Le mis en cause aurait fourni de la drogue au fils de l'une des victimes

Selon les premiers éléments de l'enquête, la victime, un dépanneur automobile, se présente au domicile du mis en cause ce soir-là, accompagné de l'homme de 56 ans. Ces deux pères de famille l'accusent de vouloir entraîner leurs fils dans la consommation et le trafic de drogue. L'homme nie. Il consomme de la drogue, du cannabis notamment. Mais il ne vend pas. Il reconnaît toutefois avoir pur fournir une petite quantité de produits stupéfiants au fils de l'homme de 56 ans. 

Le mis en cause dit alors avoir été victime d'une attaque de la part des deux hommes. Il reconnaît les coups de couteau. Un cas de légitime défense, selon lui. Il aurait agi "par peur", les deux pères de famille étaient alcoolisés.

Une information judiciaire a été ouverte samedi 9 mai contre cet homme de 36 ans, connu des services de police mais sans antécédent judiciaire, des chefs de meurtre et tentative de meurtre. Il a été placé en détention provisoire. Il encourt 30 ans de réclusion criminelle. L'enquête, elle, se poursuit pour tenter de connaître notamment la relation exacte entre le mis en cause et les fils des deux victimes. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess