Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un homme tué par arme blanche dans la nuit de samedi à dimanche à Perpignan

-
Par , France Bleu Roussillon

Les policiers de Perpignan ont été alerté par le voisinage. A leur arrivée dans un immeuble du boulevard Victor Dalbiez dimanche, ils ont trouvé le corps sans vie d'un homme de 36 ans. Un marginal tué à l'arme blanche. Quatre personnes ont été mises en examen.

Les policiers sont intervenus dans la nuit de samedi à dimanche dans le quartier St Martin à Perpignan - Illustration
Les policiers sont intervenus dans la nuit de samedi à dimanche dans le quartier St Martin à Perpignan - Illustration © Maxppp - Vincent VOEGTLIN

Perpignan, France

C'est pour une violente dispute que les secours ont été appelés, dans la nuit de samedi à dimanche, dans le quartier Saint-Martin à Perpignan. Les voisins ont signalé un violent différend opposant plusieurs personnes dans un immeuble du boulevard Victor Dalbiez. 

A leur arrivée, les forces de l'ordre ont trouvé une femme couverte de sang, sortant en panique d'un appartement. Un appartement qui apparemment servait de squat à des personnes sans abri. Un corps gisant à terre est découvert dans une mare de sang. Un homme de 36 ans,  égorgé selon les pompiers. 

Trois personnes sur place, toutes sans domicile fixe sont interpellées, conduites en cellule de dégrisement au commissariat puis placées en garde à vue. L'enquête de voisinage permet d'identifier une quatrième personne, localisée à proximité des faits. 

Une autopsie est prévue ce mardi, pour déterminer les causes exactes de la mort. 

Choix de la station

France Bleu