Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Mort à Miribel-les-Échelles : le suspect avoue un coup de feu accidentel

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Isère, France Bleu

Un homme de 38 ans a été retrouvé mort ce samedi à Miribel-les-Échelles (Isère). Son corps présente une blessure par balles à l'épaule. Un homme qui lui aurait adressé des menaces de mort a été placé en garde à vue et avoue lui avoir accidentellement tiré dessus avec un pistolet.

L'homme a été retrouvé inanimé sur la voie publique
L'homme a été retrouvé inanimé sur la voie publique © Radio France -

Un homme a été retrouvé mort à Miribel-les-Échelles (Isère) ce samedi après-midi. Il s'agit d'un ancien peintre en bâtiment âgé de 38 ans reconverti dans l'immobilier. C'est sa femme qui l'a trouvé inanimé sur le chantier d'une maison qu'il rénovait. L'homme a été trouvé par les secours avec une blessure par balle à l'épaule gauche. Un suspect interpellé le soir même avoue lui avoir tiré dessus.

L'endroit où s'est produit le drame
L'endroit où s'est produit le drame © Radio France -

Les habitants de Miribel-les-Échelles témoignent

Une dispute pour une histoire d'argent

La veuve avait précisé aux enquêteurs que son défunt mari avait été menacé de mort par SMS par un homme ayant travaillé avec lui. Interpellé le soir même, le suspect âgé de 44 ans a été placé en garde à vue et l'enquête confiée à la brigade de recherches de Meylan.

En garde à vue, l'individu a expliqué qu'il travaillait au noir pour le disparu et que celui-ci lui devait plus de 20.000€. Selon ses déclarations, une dispute aurait éclaté à ce sujet et un coup de feu serait parti accidentellement du pistolet qu'il avait apporté avec lui. "Le suspect sera présenté ce lundi à un juge d'instruction pour assassinat", précise le parquet de Grenoble.

© Radio France -

"C'était un homme très sympathique, qui venait au magasin régulièrement", témoigne Thierry qui tient une supérette à Miribel, "j'ai un gros sentiment d'insécurité qui me fait dire que dans les villages comme ailleurs, on n'est tranquille nulle part."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess