Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un homme sans domicile fixe tué par un policier à Menton

-
Par , France Bleu Azur, France Bleu

Un policier de Menton a ouvert le feu dimanche soir sur un homme, sans domicile fixe de 54 ans, qui tentait de se suicider. Alors qu'ils essayaient de le maîtriser, il aurait retourné son couteau contre les policiers. Un syndicat parle de légitime défense, l'IGPN, la police des polices, est saisie.

Illustration police
Illustration police © Radio France - Guillaume Chhum

Menton, France

Deux coups de feu ont retenti dimanche soir dans un square de Menton, à proximité de la gare routière : un jeune policier, intégré depuis environ deux ans, a tué un homme de 54 ans avec son arme de service. 

Selon le syndicat Unité SGP Police 06, l'équipe de police-secours intervenait, alertée par des riverains. Un SDF, très agité, tentait de se suicider en s'ouvrant les veines avec un couteau, il était en train de se scarifier au niveau des bras et de se tailler la gorge. La police a tenté de le calmer, mais l'homme se serait débattu

Selon les premiers éléments de l'enquête, les policiers ont alors essayé de le maîtriser avec un pistolet à impulsion électrique, un Taser, mais cela n'aurait pas suffi. L'homme, très énervé et délirant a arraché les deux ardillons fixés au bout du pistolet livrant la décharge électrique. Le forcené aurait alors retourné son arme, un couteau, contre un des policiers se ruant vers lui. Face à la menace, l'un de ses collègues a alors sorti son arme à feu et touché mortellement au thorax le SDF. Les pompiers ont tenté de réanimer la victime, sans succès. 

Les policiers n'ont pas été blessés. Selon le syndicat Unité SGP Police, l'état de légitime défense "ne fait aucun doute", mais ce sera à l'enquête de le déterminer. L'IGPN, la police des polices, a été saisie.

Deux enquêtes ont été confiée par le parquet de Nice à la brigade criminelle de la police judiciaire de Nice et à l'IGPN, la police des polices. Une autopsie sera réalisée sur le corps de la victime. Les intervenants et témoins de la scène sont auditionnés par les enquêteurs. 

Laurent Martin de Frémont, secrétaire départemental du syndicat Unité SGP police 06