Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Yonne : un homme de 68 ans allait sur Snapchat pour faire des propositions indécentes à ses jeunes voisines

-
Par , France Bleu Auxerre, France Bleu

Un Icaunais de 68 ans a été condamné par le tribunal d'Auxerre ce vendredi. Cet habitant d'Annay-Sur-Serein a été reconnu coupable de corruption de mineur et d'agressions sexuelles sur ses jeunes voisines. C'est sa propre fille qui l'a dénoncé.

L'homme était jusqu'ici inconnu de la justice. ( photo d'illustration )
L'homme était jusqu'ici inconnu de la justice. ( photo d'illustration ) © Maxppp - PHOTOPQR/L'YONNE REPUBLICAINE

Un habitant d'Annay-sur-Serein (Yonne) a été reconnu coupable de corruption de mineur et d'agressions sexuelles ce vendredi par le tribunal d'Auxerre. C'est la fille du sexagénaire qui a signalé les agissements de son père qui duraient depuis près de deux ans. C'est elle qui a découvert, par hasard, dans le téléphone de son papa, des SMS, des messages, des photos sur Snapchat un réseau social très en vogue chez les jeunes. 

Des mots, des propositions sexuelles que l'homme de 68 ans adressait à ses voisines, deux jeunes sœurs âgées aujourd'hui de 15 et 19 ans. La fille de cet homme le signale donc aux forces de l'ordre mais ce n'est que la partie émergée de l'iceberg. 

Au cours de l'enquête d'autres faits seront mis en évidence. L'homme s'est mis nu devant ses voisines, leur a tenu des propos à caractères sexuels. Les faits ont démarré en novembre 2018 quand la plus jeune des sœurs n'avait que 13 ans. Ils se sont achevés cet été pour l’aînée, il y a tout juste 15 jours pour la cadette. L'homme n'était jusqu'ici pas connu de la justice. Poursuivi pour corruption de mineurs et agressions sexuelles il a été placé sous contrôle judiciaire.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess