Faits divers – Justice

Un imam fiché S de retour dans les prisons Corses ?

Par Hélène Battini et Pierre-Louis Sardi, France Bleu RCFM vendredi 8 septembre 2017 à 9:13

Un imam fiché S de retour dans les prisons Corses ?
Un imam fiché S de retour dans les prisons Corses ? © Maxppp - maxppp

La justice administrative donne raison à un imam fiché S pour radicalisation. L'administration pénitentiaire n'a pas apporté la preuve d'une dérive. L’aumônier bénévole du culte musulman pourrait continuer à visiter les prisons insulaires.

"Aucune preuve de dérive"

Hamid Lamrani Elhouabi, 40 ans, Marocain, est aumônier bénévole du Culte Musulman. Au début 2017 des rumeurs circulent autour de cet imam bénévole qui visite les détenus dans les prisons. Des soupçons de radicalisation, qui le font rejoindre le fameux fichier S. A ce moment la direction interrégionale des services pénitentiaires de Marseille lui retire son agrément pénitentiaire, il n’est plus question pour lui de se rendre en prison pour prêcher auprès des musulmans. Hamid Lamrani Elhouabi saisit alors le tribunal administratif. Hier la justice a donc tranché en sa faveur, pour le président du tribunal administratif de Bastia, le ministère de la justice n’a produit aucun élément de nature à démontrer la réalité des faits, à savoir la radicalisation. Il n’y a pas assez d'éléments concrets en dépit de cette note blanche des services de police, et de cet épisode survenu lors des évènements des jardins de l'empereur à Ajaccio, quand il avait refusé de serrer les mains de femmes. Pas de radicalisation donc, comme l'atteste d'ailleurs le conseil régional du culte musulman. Au final, l’État doit verser 1500 euros à Hamid Lamrani Elhouabi, et l'administration pénitentiaire a 15 jours pour réexaminer sa situation et décider de lui réattribuer, ou pas, son agrément d'aumônier pénitentiaire.

Communiqué de presse du tribunal administratif de Bastia  - Aucun(e)
Communiqué de presse du tribunal administratif de Bastia