Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Effondrement d'un immeuble à Bordeaux : la femme localisée sous les décombres est décédée

- Mis à jour le -
Par , , , France Bleu Gironde, France Bleu

Peu après 8h ce samedi matin, dans le quartier des Chartrons de Bordeaux, une explosion a soufflé un garage et un immeuble voisin. Une femme âgée de 88 ans, localisée sous les décombres, est décédée. Son époux est gravement blessé. Onze habitants de la rue concernée ont dû être évacués et relogés.

Une explosion a provoqué l'effondrement d'un immeuble de deux étages rue Borie, dans le quartier des Chartrons à Bordeaux le 6 février 2021
Une explosion a provoqué l'effondrement d'un immeuble de deux étages rue Borie, dans le quartier des Chartrons à Bordeaux le 6 février 2021 - Service communication protocole Sdis33

Une femme de 88 ans est décédée dans l'explosion et l'effondrement d'un immeuble du quartier des Chartrons à Bordeaux, ce samedi 6 février. Son corps a été localisé vers 16 heures sous les décombres par les pompiers. Son conjoint, âgé de 89 ans, est gravement blessé. Son pronostic vital est engagé et il a été transporté au CHU de Bordeaux.

L'explosion, qui s'est produite vers 8 heures du matin au 66 rue Borie, serait d'origine accidentelle. Elle a également touché deux immeubles voisins, "partiellement effondrés" selon les pompiers. Onze habitants ont dû être évacués et relogés, dont 4 par le CCAS (Centre communal d'action sociale) de Bordeaux. 

Bordeaux est ce soir endeuillée, le maire Pierre Hurmic

La première hypothèse retenue pour expliquer l'origine de l'explosion est celle d'une fuite de gaz, mais le fournisseur, Régaz-Bordeaux, précise dans un communiqué que l'immeuble sinistré n'était plus alimenté depuis 2013. "Les pompiers ont sorti des bouteilles de gaz, mais nous ne savons pas pour le moment s'il s'agit du réseau, de bonbonnes ou d'une installation intérieure", a indiqué Eric Destarac, directeur de la communication de Régaz-Bordeaux. Le réseau d'alimentation a d'ailleurs été coupé dans le quartier des Chartrons suite à l'accident. 

L'immeuble de deux étages s'est effondré sous la violence de l'explosion
L'immeuble de deux étages s'est effondré sous la violence de l'explosion - Service communication protocole Sdis33
Cinq équipes cynophiles sont mobilisées
Cinq équipes cynophiles sont mobilisées - Service communication protocole Sdis33

Cinq équipes cynophiles mobilisées

Un important dispositif a été déployé avec 70 pompiers, cinq équipes cynophiles, une unité de déblaiement et de consolidation et la police. Plusieurs vitrines de commerces ont été brisées et on pouvait voir des centaines de tuiles émiettées dans la rue Borie.  

Un important dispositif a été déployé rue Borie à Bordeaux après l'explosion ce samedi matin
Un important dispositif a été déployé rue Borie à Bordeaux après l'explosion ce samedi matin © Radio France - Margot Turgy
Un important dispositif a été déployé rue Borie à Bordeaux après l'explosion ce samedi matin
Un important dispositif a été déployé rue Borie à Bordeaux après l'explosion ce samedi matin © Radio France - Margot Turgy
Un important dispositif a été déployé rue Borie à Bordeaux après l'explosion ce samedi matin
Un important dispositif a été déployé rue Borie à Bordeaux après l'explosion ce samedi matin © Radio France - Margot Turgy

Dans un communiqué, le maire de Bordeaux Pierre Hurmic a tenu à témoigner de "toute sa solidarité aux victimes de ce terrible accident" et à souligner que "tous les services publics ont été mobilisés : pompiers, police, services municipaux d’astreinte." Pour l'élu, "Bordeaux est ce soir endeuillée." Une enquête a été ouverte pour déterminer l'origine du drame. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Choix de la station

À venir dansDanssecondess