Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice
Dossier : Mouvement des gilets jaunes

Un important dispositif de sécurité déployé à Pont-de-Buis

-
Par , France Bleu Breizh Izel, France Bleu Armorique

L'usine d'armement Nobelsport de Pont-de-Buis (Finistère) est ciblée par les Gilets Jaunes et par des manifestants qui dénoncent les violences policières. La Préfecture a interdit les rassemblements ce week-end dans la ville et met en place un important dispositif de sécurité.

Ce n'est pas la première fois que le site de production de grenade lacrymogène est pris pour cible.
Ce n'est pas la première fois que le site de production de grenade lacrymogène est pris pour cible. © Maxppp - Claude Prigent

Pont-de-Buis-lès-Quimerch, France

200 gendarmes, avec des chiens, un hélicoptère... La ville de Pont-de-Buis est quadrillée depuis vendredi. L'acte XX des Gilets jaunes cible symboliquement l'usine d'armement Nobelsport, qui fabrique notamment les grenades lacrymogènes. Le site de production est classé Sévéso, il est d'ailleurs surveillé par des caméras. 

Une centaine de black blocks attendue

Les autorités gardent en tête la manifestation violente de 2014 dans la commune. Elles se préparent à la présence d'une centaine de black blocks sur place. Selon nos informations, plusieurs véhicules suspects ont déjà été repérés ces derniers jours.  

Un périmètre interdit

Les forces de l'ordre ont installé un périmètre de protection autour de l'usine. La Préfecture précise : "Ce périmètre de protection sera délimité par les axes suivants : rue Alfred de Musset, route de Kervic, route du Beuzit, rue du Squiriou, rue de Ty Beuz et rue de Brest." Elle ajoute : "L’accès au périmètre protégé sera réservé aux riverains dont le domicile est intégré au périmètre protégé, à leurs visiteurs, aux salariés, prestataires et clients des entreprises situées dans le périmètre, ainsi qu'aux services de sécurité, d’urgence et de secours."

Contrôles d'identité et amendes

La Préfecture prévient qu'il pourra y avoir des contrôles d'identité et que les manifestations ne sont pas autorisés ce week-end sur la commune. Ceux qui s'y risqueraient encourent 135 euros d'amende.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu