Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un important incendie à la Cooperl de Lamballe

mardi 26 février 2019 à 21:14 - Mis à jour le mercredi 27 février 2019 à 3:46 Par Annaïg Haute et Johan Moison, France Bleu Armorique et France Bleu Breizh Izel

Le feu a pris en fin d'après-midi mardi dans l'unité de traitement des graisses de la Cooperl de Lamballe (Côtes-d'Armor). Le feu est maîtrisé mais les dégâts semblent importants dans cette partie de l'usine. Les pompiers évoquent une "surpression" peut être à l'origine de l'incendie.

Une cinquantaine de pompiers mobilisée pour éteindre le feu.
Une cinquantaine de pompiers mobilisée pour éteindre le feu. © Radio France - Johan Moison

Lamballe, France

51 pompiers ont été mobilisés sur le site de la Cooperl de Lamballe, ce mardi soir. Ils sont intervenus sur l'incendie d'une partie de l'usine d'abattage et de transformation de porcs.  Les pompiers de Lamballe ont été aidés par des collègues de tout le département, grâce également à quatre lances à eau.

Le feu a pris vers 18h. - Radio France
Le feu a pris vers 18h. © Radio France - Johan Moison

Anne-Marie Boullier, la directrice de la communication du groupe coopératif, explique que le feu a pris vers 18 heures dans un atelier dans lequel travaillaient quatre à cinq personnes.

Pas de blessé, quatre personnes au chômage technique 

L'incendie a été maîtrisé en début de soirée. Il n'a pas fait de blessé. Les dégâts sont en cours d'évaluation dans le bâtiment touché, qui mesure 1.000 m2. On sait déjà que quatre personnes se retrouvent au chômage technique.

Sans doute pas une explosion

"Au départ, on partait pour une explosion, mais quand on regarde la structure, ce doit plus être une surpression qu'une explosion", estime la Capitaine Flore Vicainne des pompiers des Côtes-d’Armor.

Le feu est resté cantonné à un bâtiment   - Radio France
Le feu est resté cantonné à un bâtiment © Radio France - Johan Moison

Les TGV ralentis 

En raison des fumées, le trafic des trains a été ralenti dans le sens Paris-Brest le temps de l'intervention des secours. Un balisage a aussi a été mis en place sur la N12.