Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un important incendie détruit entre 4 et 5000 tonnes de luzerne bio à Saint-Jean-de-Sauves

-
Par , France Bleu Poitou

Le feu a pris pour des raisons encore inconnues dans l'un des deux grands bâtiments de stockage de "Luzerne du Poitou". Les 800 m² se sont entièrement embrasés détruisant la luzerne et les panneaux photovoltaïques qui recouvrent le toit. Le préjudice serait d'un million d'euros.

21 pompiers venus de plusieurs centres de secours dont celui de Mirebeau sont intervenus
21 pompiers venus de plusieurs centres de secours dont celui de Mirebeau sont intervenus © Maxppp - Julio Pelaez

Saint-Jean-de-Sauves, France

À Saint-Jean-de-Sauves près de Mirebeau, un million d'euros sont partis en fumée ce week-end. Un hangar agricole de 800 mètres carré contenant entre 4 000 et 5 000 tonnes de luzerne bio a pris feu. Le préjudice aurait pu être encore plus lourd sans l'intervention de vingt-et-un pompiers et des salariés de l'entreprise. Ils ont permis de circonscrire le sinistre à ce seul bâtiment. Un bâtiment dont il ne reste plus rien, si ce n'est des tôles calcinées.

Une enquête est en cours

L'incendie a pris dans l'un des quatre bâtiments de la société Luzerne du Poitou. Celui tout à droite, le plus proche de la route. C'est peut-être sous l'effet de la fermentation de la luzerne que les flammes sont apparues. Une enquête est en cours. Dans cette entreprise créée en 1985 par Bertrand Vinée, on récolte la luzerne encore verte sur quelques 1600 hectares. La luzerne est ensuite déshydratée dans un bâtiment de séchage avant d'être entreposée dans l'un des deux hangars dédiés puis commercialisée en France et à l'étranger. 

Des panneaux solaires détruits

La perte ne se limite pas au hangar : les panneaux photovoltaïques qui recouvrent le toit ont aussi brûlé. C'est la deuxième fois en cinq ans que l'entreprise est victime d'un incendie. En 2014, 500 mètres cubes de luzerne avait brûlé ainsi que des engins agricoles. Lors du sinistre de ce week-end, les engins ont été éloignés.

Choix de la station

France Bleu