Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un important mafieux italien arrêté en Saône-et-Loire

-
Par , France Bleu Bourgogne

Giuseppe Cortese, un ponte de la mafia calabraise, a été arrêté ce jeudi matin à Mâcon. Cette arrestation fait partie d'un vaste coup de filet réalisé dans plusieurs pays européens à l'initiative des autorités italiennes.

Giuseppe Cortese s'est fait arrêter dans un hôtel proche de la sortie de l'autoroute A6, à Mâcon. /Photo illustration Google Maps
Giuseppe Cortese s'est fait arrêter dans un hôtel proche de la sortie de l'autoroute A6, à Mâcon. /Photo illustration Google Maps - Google

Mâcon, France

Un ponte de la mafia italienne, arrêté en Bourgogne. Giuseppe Cortese, haut responsable de la célèbre "Ndrangheta", la célèbre mafia calabraise, s'est fait arrêter ce jeudi matin à Mâcon.  

L'homme, âgé de 53 ans, s'est fait surprendre au petit matin alors qu'il quittait son hôtel, près de la sortie de l'autoroute A6. Selon Le Parisien, le mafieux était simplement de passage dans la région et se rendait en Suisse, à bord de sa Porsche 911.

Décrit comme l'un des financiers des importations de cocaïne de la mafia, il devait être présenté ce jeudi au parquet général de Dijon. Les autorités restent très discrètes sur cette affaire et refusent pour l'instant de la commenter.

Coup de filet

Son arrestation n'a rien d'improvisée : elle est le résultat d'un vaste coup de filet, mené dans plusieurs pays européens à l'initiative des autorités italiennes. Outre Giuseppe Cortese, c'est trente et une personnes qui ont été ciblées par l'opération. 

C'est la brigade nationale de recherche des fugitifs (BNRF), qui s'est chargée, avec l'aide de la brigade de recherches et d'intervention (BRI) de Dijon, de l'interpellation de Giuseppe Cortese, en exécution d'un mandat d'arrêt européen. Il devait être incarcéré avant d'être transféré en Italie.

Choix de la station

France Bleu