Faits divers – Justice

Un important trafic de drogue démantelé à Amiens

Par Valérie Massip et France Bleu, France Bleu Picardie et France Bleu mercredi 12 octobre 2016 à 20:40

Plus de 70 policiers mobilisés pour démanteler le trafic de stupéfiants quartier Etouvie à Amiens mardi à l'aube (photo d'illustration)
Plus de 70 policiers mobilisés pour démanteler le trafic de stupéfiants quartier Etouvie à Amiens mardi à l'aube (photo d'illustration) © Maxppp - Michael Esdourrubailh

Neuf personnes ont été interpellées mardi à l'aube dans le quartier Etouvie à Amiens, principalement dans l'immeuble des Coursives. Huit hommes et une femme soupçonnés d'avoir participé à différents degrés à un trafic de stupéfiants depuis un an et demi.

Huit hommes et une femme âgés de 20 à 40 ans, sont en garde à vue depuis mardi matin. Ils ont été interpellés dans le quartier Etouvie à Amiens, principalement dans l'immeuble Les Coursives. Ils sont soupçonnés d'avoir participé à un trafic de stupéfiants pendant un an et demi. Des fournisseurs aux revendeurs en passant par les nourrices qui abritaient la drogue, tous les niveaux du réseau ont été touchés par l'opération qui a mobilisé plus de 70 policiers des antennes de la police judiciaire de la région, du commissariat d'Amiens et de la brigade de recherches et d'intervention de Lille avec l'aide de sept équipes cynophiles.

Deux kilos d'héroïne saisis

A la tête de ce réseau : trois frères qui s'approvisionnaient surtout aux Pays-Bas. Cinq à six vendeurs prenaient ensuite position chaque jour de 10h à 23h au niveau des Coursives. Ils recevaient de 70 à 100 clients chaque jour. Lors des perquisitions, les policiers ont saisi, principalement au domicile d'une nourrice, deux kilos d'héroïne, des stocks d'amphétamines, 300 grammes de cocaïne, trois armes de poing, des fusils de chasse et 15 à 20.000 euros en liquide.

Premières présentations au palais de justice ce jeudi

Les personnes interpellées sont connues des services de police. Certaines ont même déjà été condamnées pour trafic de stupéfiants. Les premières présentations au palais de justice d'Amiens doivent avoir lieu ce jeudi.

Partager sur :