Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un important trafic de stupéfiants démantelé dans le Grand Nancy

Une vingtaine de personnes ont été interpellées cette semaine dans le cadre du démantèlement d'un important réseau de trafic de stupéfiants dans le Grand Nancy. D'importantes quantités de drogue et d'argent ont été saisies. Un résultat rendu possible par le décryptage d'une messagerie clandestine.

122.000 euros en numéraire ont été saisis par les enquêteurs du SRPJ de Nancy
122.000 euros en numéraire ont été saisis par les enquêteurs du SRPJ de Nancy - SRPJ de Nancy

C'est un gros coup de filet que viennent de réaliser les enquêteurs du service régional de police judiciaire de Nancy. Ils sont parvenus cette semaine à démanteler un important réseau de trafic de stupéfiants qui irriguait le Grand Nancy (Nancy, Vandoeuvre et Laxou notamment) mais aussi le Doubs avec une ramification à Angers.

Plus de 20 kilos de stupéfiants saisis

21 personnes ont été arrêtées en ce début de semaine avec l'appui d'unités de police de Metz, Dijon, des brigades de recherche et d'intervention de la région et du Raid notamment. Lors des perquisitions, 17 kilos de cannabis ont été retrouvés, plus de six kilos d'héroïne, 125 grammes de cocaïne, trois armes de poings, des véhicules ainsi que 122.000 euros en liquide, cachés dans des voitures ou des logements.

Un coup de filet réalisé sur la base de renseignements obtenus au printemps grâce à la Cross de Meurthe-et-Moselle, cellule de renseignement opérationnel sur les stupéfiants et grâce aux informations confiées par le parquet de Lille suite à l'infiltration par les gendarmes d'un réseau mondial de communication cryptée baptisé EncroChat, prisée des organisations criminelles.

Plus de 20 kilos de stupéfiants ont été découverts
Plus de 20 kilos de stupéfiants ont été découverts - SRPJ de Nancy

Gros travail de surveillance

Les policiers, sous l'autorité du parquet de la juridiction interrégionale spécialisée de Nancy, avaient donc accès à des informations très précises sur les quantités de produits, les lieux de livraisons. Encore fallait-il identifier les membres et le fonctionnement de ce réseau, rappelle Maurice Alibert, directeur du SRPJ de Nancy, grâce à des surveillances physiques, sur le terrain. D'autant plus utile qu'après avoir compris que le réseau de communication avait été infiltré, les malfaiteurs se sont débarrassés des téléphones, mais n'ont pas stoppé leurs activités.

De la drogue importée des Pays-Bas et de Belgique

Selon les éléments communiqués par le parquet de la JIRS, la drogue était importée des Pays-Bas et de Belgique pour être distribuée dans le Grand Nancy, le Doubs et la région d'Angers. Des voyages pour acheminer à chaque fois plusieurs kilos, ce qui démontre l'importance du trafic animé par trois frères. En fin d'après-midi, ce 20 novembre, six personnes avaient été placées en détention, quatre autres sous contrôle judiciaire. Cinq autres personnes devaient être présentées à un juge des libertés et de la détention. Plusieurs membres du réseau avaient déjà été inquiétés par la justice en 2015 pour le même type d'infractions.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess