Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Incendie à la cimenterie Calcia de Beaucaire

jeudi 4 octobre 2018 à 8:32 Par Camille Payan, France Bleu Gard Lozère

L'incendie qui s'est déclaré dans la nuit de mercredi à jeudi au sein de l'entreprise Calcia de Beaucaire a touché un atelier contenant des combustibles alternatifs (plastiques, pneus) de 250m². Les pompiers assurent que les fumées n'ont pas touché les populations.

Le logo de la cimenterie Calcia sur la porte des bureaux administratifs.
Le logo de la cimenterie Calcia sur la porte des bureaux administratifs. © Radio France - Roméo Van Mastrigt

Beaucaire, France

Une trentaine de pompiers du Gard ont combattu les flammes tôt ce jeudi matin au sein de la cimenterie Calcia de Beaucaire. Près de 400 tonnes de combustibles "alternatifs"(pneus, plastiques issus du tri sélectif) sont partis en fumée dans ce feu qualifié de très complexe. Le feu ne s'est pas propagé au-delà du hangar de 250m² qui contenait les matières premières. Anton Kollmann, le directeur de l'usine, considère que la piste criminelle peut être écartée. La nature de l'incendie reste inconnue. 

Au fond, un camion de pompiers pour maîtriser le feu au sein de l'atelier. - Radio France
Au fond, un camion de pompiers pour maîtriser le feu au sein de l'atelier. © Radio France - Roméo Van Mastrigt

L'entreprise qui emploie une centaine de personnes risque d'avoir pendant quelques jours des difficultés de fonctionnement, une partie de ses matières premières étant parties en fumée. "La production continue, mais il va falloir réparer. C'est un impact financier pour l'usine", avoue le directeur de ce site qui existe depuis 95 ans. Des experts vont venir pour évaluer le coût des dégâts. 

Selon les pompiers du Gard, les vapeurs et fumées dégagées par la combustion "sont restées confinées à l'intérieur du bâtiment". Le vent aurait "dilué les fumées dans une zone de plaines agricoles avec très peu d'habitations."

Un incendie aussi en Lozère 

Un autre incendie, très violent selon les pompiers est en cours encore dans les gorges du Tarn, sur la commune de Sainte-Énimie. Ce sont les pompiers de Lozère qui luttent contre ce feu qui a pris dans une zone très difficile d'accès. 30 hommes sont mobilisés depuis mercredi.  Quarante hectares ont brûlé.