Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un incendie dans l'ancien site d'Engie avenue de la révolution à Limoges

mercredi 15 novembre 2017 à 17:41 Par Françoise Ravanne, France Bleu Limousin

Les pompiers ont dû sortir la grande échelle ce mercredi après midi à Limoges. Ils ont été appelés pour un incendie vers 16 heures sur l'ancien site d'Engie avenue de la Révolution qui n'abrite plus que des bâtiments désaffectés. Le feu a été vite éteint, de gros moyens de secours ont été engagés

Une vingtaine de pompiers mobilisés pour un incendie sur l'ancien site d'Engie à Limoges
Une vingtaine de pompiers mobilisés pour un incendie sur l'ancien site d'Engie à Limoges © Radio France - Jérôme Edant

Limoges, France

Les bâtiments désaffectés qui abritaient autrefois EDF puis plus récemment Engie sont régulièrement squattés et c'est là que s'est déclaré l'incendie ce mercredi après midi. Des flammes ont même été vues sortant de la toiture de l'un des bâtiments obligeant les pompiers à engager d'importants moyens. Une vingtaine de soldats du feu et deux grandes échelles. La circulation a été coupée sur l'avenue de la Révolution dans les deux sens le temps de venir à bout du sinistre.

Des témoignages laissent penser qu'il pourrait s'agir d'un incendie volontaire

Selon les premiers témoignages recueillis sur place, des adolescents auraient été aperçus sur les lieux de l'incendie juste après le départ du de feu. Des témoignages qui devraient particulièrement intéresser les enquêteurs. Le mois dernier c'est aussi avenue de la révolution, mais juste en face, qu'une vingtaine de véhicules appartenant à Enedis avaient été incendiés.