Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un incendie détruit une partie de l'entreprise Gérard Pariche à Bouillancourt-en-Séry

vendredi 1 juin 2018 à 18:08 Par Paul Barcelonne, France Bleu Picardie

Un incendie a détruit une partie de l'entreprise Gérard Pariche, ce vendredi matin, à Bouillancourt-en-Séry, dans la Vallée de la Bresle. Cette entreprise emploie 137 personnes, elle est spécialisée dans le décor sur flacons de parfum. Le feu a pris peu avant 10h, dans une zone de stockage.

Des fumées noires s'échappent des entrepôts de l'usine Gérard Pariche
Des fumées noires s'échappent des entrepôts de l'usine Gérard Pariche © Radio France - Paul Barcelonne

Bouillancourt-en-Séry, France

Un incendie a détruit une partie de l'entreprise Gérard Pariche, ce vendredi matin, à Bouillancourt-en-Séry, dans la Vallée de la Bresle. Cette entreprise emploie 137 personnes, elle est spécialisée dans le décor sur flacons de parfum. Le feu a pris peu avant 10h, dans une zone de stockage entre deux bâtiments. L'incendie a détruit 3 000 m2 d'atelier

77 pompiers et 30 camions mobilisés

De la tolle, des palettes en bois, des pots de peinture et des plaques de verre ont brûlées, laissant s'échapper des toits d'épaisses fumées noires. L'incendie n'a pas fait de blessé. La centaine de salariés présents a rapidement été évacuée. A l'arrivée des pompiers, les employés les ont conduit jusqu'à la ligne de production, qu'ils ont réussi à préserver. 77 pompiers ont été mobilisés, avec 30 camions. Un incendie avait déjà ravagé une partie de ces mêmes entrepôts en 1996. Le travail pourrait reprendre dans une dizaine de jours, après le passage des experts et un grand nettoyage.