Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Incendie à l'usine Bioline Agroscience de Livron-sur-Drôme

-
Par , , France Bleu Drôme Ardèche

Un incendie s'est déclaré un peu avant 11 heures, ce jeudi, dans les locaux de l'usine Bioline Agroscience, connue sous le nom Biotop, à Livron-sur-Drôme, qui élève des insectes. Une cinquantaine de pompiers sont intervenus pour maîtriser le sinistre.

Le feu n'a touché qu'une partie du bâtiment de production
Le feu n'a touché qu'une partie du bâtiment de production © Radio France - Sonia Ghobri

Livron-sur-Drôme, France

L'alarme incendie a retenti à 10h41 précisément, dans l'usine Biotop de Livron-sur-Drôme, qui élève des insectes utiles comme alternative aux pesticides. Les 66 salariés et visiteurs présents sur le site ont été évacués dans le calme. "Tout le monde est sain et sauf, c'est le principal", explique soulagé Ludwik Pokorny, directeur général de Bioline Agrosciences (nom offciel de Biotop).

Le maire de Livron s'est rendu sur place dès qu'il a appris la nouvelle. Olivier Bernard salue leur sang-froid : "ils ont été très autonomes et très disciplinés pour se mettre en sécurité"

L'incendie rapidement maîtrisé 

Une cinquantaine de pompiers ont été mobilisés, avec 15 camions. Ils ont des craintes parce qu'il y avait beaucoup de vent, ce qui peut attiser les flammes. "Nous avons eu peur que tout le bâtiment soit ravagé" raconte l'élu Olivier Bernard. Heureusement, les pompiers ont pu limiter la propagation du feu. Seuls 500 mètres carrés sont touchés sur 8.000. 

"A midi, les principaux foyers étaient éteints, les autres, plus minimes, étaient maîtrisés", explique le capitaine Demoura, chef de colonne cendre, en charge de l'intervention. Le feu était complètement éteint en fin d'après-midi, ce jeudi. Les pompiers maintiennent tout de même un dispositif de surveillance dans la soirée. 

L'incendie s'est déclaré dans une unité de production. La direction n'a pas pu, pour l'heure, évaluer l'ampleur des dégâts à l'intérieur. 

On ne connaît pas encore les cause de cet incendie, une enquête est ouverte. Les salariés reprennent le travail ce vendredi, selon la direction.