Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Un incendie ravage trois immeubles de la rue de la Barrière à Tulle

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Limousin

Un violent incendie s'est déclaré dans la nuit de mardi à mercredi à Tulle. Le feu a détruit en grande partie un immeuble de la rue de la Barrière. Deux autres ont été endommagés. Heureusement il n'y a pas de victimes.

Le travail des pompiers a été compliqué par l'exiguïté de la rue de la Barrière et ses difficultés d'accès
Le travail des pompiers a été compliqué par l'exiguïté de la rue de la Barrière et ses difficultés d'accès © Radio France - Philippe Graziani

Tulle

C'est au numéro 25 de la rue de la Barrière, en plein centre-ville, que le feu a pris, dans les combles. Deux employés d'un restaurant tout proche et qui rentraient chez eux peu après minuit ont vu des flammes sortir du toit. Ils ont prévenu les pompiers. Ils ont même permis à des riverains de l'incendie, sortis de leur appartement au même moment, apeurés, de se réfugier chez eux. Les pompiers sont arrivés très vite sur place. Une quarantaine ont été mobilisés, venus de Tulle mais aussi de Seilhac, Corrèze, Beynat et Egletons. Quatre lances ont été utilisées. Le feu s'est propagé via les toits aux deux bâtiment attenants. Un coup de chance : les trois immeubles concernés ne sont pas occupés en ce moment.

Une vingtaine de personnes évacuées

L'incendie a été maîtrisé vers 5 heures. Par sécurité les résidents des autres immeubles riverains, une vingtaine de personnes, avaient été évacués. Ils ont été hébergés dans la cité administrative et pris en charge par la mairie. Quelques-un ont pu rentrer chez eux en début de matinée, mais trois familles, les habitants de l'immeuble le plus proche, devront attendre encore un peu, le temps que le site soit sécurisé. Le feu a grandement endommagé la structure de l'immeuble de départ dont seuls les murs tiennent encore debout.

Le toit du numéro 25 s'est totalement effondré, mettant le feu aux étages inférieurs successivement - Radio France
Le toit du numéro 25 s'est totalement effondré, mettant le feu aux étages inférieurs successivement © Radio France - Philippe Graziani

Arrêté de péril

La circulation a été immédiatement interdite. Cela concerne les automobilistes autant que les piétons. Un expert a examiné les immeubles concernés en fin de matinée. Mais avant même de connaître ses conclusions la ville a pris un arrêté de péril. Le rapport de l'expert permettra également de dire si les derniers résidents évacués dans la nuit peuvent rentrer chez eux. Onze personnes sont dans cette attente. Il s'agit des habitants du numéro 21 qui n'a pas été touché directement par les flammes mais dont la structure pourrait elle aussi avoir été impactée. Quant aux causes de l'incendie, une enquête est ouverte bien sûr mais l'origine accidentelle ne fait guère de doutes.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu