Faits divers – Justice

Incendie "contenu et fixé" à Menton, la piste criminelle envisagée

Par Lauriane Delanoë, France Bleu Azur mercredi 9 septembre 2015 à 15:04 Mis à jour le jeudi 10 septembre 2015 à 9:27

Canadair luttant contre un feu sur les hauteurs de ville de Menton
Canadair luttant contre un feu sur les hauteurs de ville de Menton © Max PPP

Un nouvel incendie s'est rapproché de plusieurs habitations mercredi à Menton, sur la colline de Garavan. Soixante hectares sont partis en fumée. Le maire porte plainte : c'est le cinquième feu en une dizaine de jours. Le ministère de l'Intérieur "remercie" les pompiers et gendarmes.

Une épaisse fumée couvrait Menton ce mercredi après-midi. Un incendie s'est propagé sur la colline de Garavan, remontant soixante hectares jusqu'à Castellar.

Le feu s'est approché de douze villas. Certaines familles ont donc quitté leur maison,  par précaution.

Magali, mentonaise, observe la fumée depuis ses fenêtres

Au plus fort de l'incendie, 210 pompiers se sont mobilisés pour sécuriser ces habitations.

D'importants moyens aériens ont été déployés, avec 11 appareils en tout : deux avions Tracker bombardiers d'eau, deux Dash Air qui larguent de la boue rouge pour retarder les flammes, ainsi que quatre Canadair et trois hélicoptères.

La cime de la colline est impossible d'accès pour les pompiers au sol. D'où les difficultés à maîtriser cet incendie. Mercredi soir, les flammes étaient contenues, d'après Eric Ciotti, président du Conseil départemental des Alpes-Maritimes et donc du SDIS, les pompiers départementaux.

Les largages se sont poursuivi jusqu'à la nuit. Une centaine de pompiers sont restés sur place jusqu'à ce jeudi matin, coordonnés par la préfecture des Alpes-Maritimes.

Les précisions de François-Xavier Lauch, directeur de cabinet du préfet

Un possible cocktail molotov retrouvé il y a quelques jours

Au vu des premiers éléments de l'enquête, la piste criminelle est privilégiée. Cet incendie est le cinquième en moins de deux semaines à Menton.

Le député-maire va porter plainte ce jeudi. D'après Jean-Claude Guibal, "il y a de quoi être suspicieux", comme il l'a dit sur France Bleu Azur ce mercredi après-midi.

Le maire de Menton, Jean-Claude Guibal, additionne les indices.

_"Ces derniers jours, On a retrouvé un bidon avec une mèche qui brûlait. Puis des tessons de bouteille qui ressemblaient à un cocktail molotov utilisé !" (_Jean-Claude Guibal, député-maire de Menton)

Ce mercredi, le feu serait parti du bord de l'autoroute A8. Lundi déjà, un feu avait dévoré la colline de Garavan. L'autoroute avait même été coupée en fin d'après-midi.

Soixante hectares sont ravagés. - Radio France
Soixante hectares sont ravagés. © Radio France - Maud de Bourqueney

Bernard Cazeneuve réagit

Mercredi soir, le ministre de l'Intérieur a "adressé ses remerciements et son soutien" aux forces mobilisées pour lutter contre l'incendie. Dans un communiqué, Bernard Cazeneuve salue leur mobilisation rapide.

"La mobilisation rapide de ces moyens aériens aux côtés des secours terrestres a permis de contenir l’incendie en procédant à la mise en place de barrières de produit retardant afin de bloquer la progression du feu à la frontière Italienne tout en permettant de procéder à la mise en sécurité de la population de douze habitations menacées." - Communiqué de Bernard Cazeneuve

L'incendie s'est propagé le long d'une colline. - Radio France
L'incendie s'est propagé le long d'une colline. © Radio France