Faits divers – Justice

Un incendie spectaculaire dans une casse à Ponson-Dessus

Par Axelle Labbé, France Bleu Béarn mardi 6 septembre 2016 à 23:27

L'incendie s'est déclaré vers 18h30 à la casse Hourquet, à Ponson-Dessus
L'incendie s'est déclaré vers 18h30 à la casse Hourquet, à Ponson-Dessus © Radio France - Axelle Labbé

Un important incendie s'est déclaré vers 18h30 mardi soir à la casse automobile Hourquet, à Ponson-Dessus. Il n'y a pas de blessé.

Mardi soir, 70 pompiers étaient mobilisés des casernes de Pau, Orthez, Nay, Soumoulou, Mourenx, Vic-de-Bigorre et Lourdes. Ils s'apprêtaient à passer la nuit sur place. Il n'y a pas de blessé, mais le panache de fumée était visible à des dizaines de kilomètres à la ronde.

Le panache de fumée noire s'est répandu très vite - Radio France
Le panache de fumée noire s'est répandu très vite © Radio France - Jean-Luc Sabatier

De la fumée très noire, très compacte, qui provient des carcasses de voiture qui ont brûlé. La société Hourquet fait du recyclage de métaux et du désamiantage. Elle emploie une trentaine de salariés. Il n'y avait personne quand le feu s'est déclaré,  la journée de travail était terminée, mais les salariés sont revenus tout de suite pour donner un coup de main aux pompiers, surtout pour éviter que les flammes ne se propagent à une grosse presse à métaux, un engin rempli d'huile, très inflammable.

Pas de risque de pollution

Selon le responsable du site, l'incendie serait parti d'un effet de loupe : le soleil qui passe à travers un pare brise par exemple et qui met le feu aux sièges. Ensuite cela se propage très vite. "Dès que le brasier se sera calmé un petit peu, avec les pelles mécaniques on va prendre la matière en fusion et l'écarter pour que les pompiers l'éteignent, explique David Tintet. Il n'y a pas de risque de pollution car l'apport d'eau pour éteindre n'est pas assez important. Mais on a des bacs de rétention, et une chaîne de traitement, si jamais il y a une pollution on ferme les vannes et on retraite l'eau".

David Tintet, responsable du site

Le problème pour en venir à bout, c'est l'eau. Il n'a pas plu depuis des jours, le cours des rivières est très bas. Les pompiers ont d'ailleurs commencé par pomper les 200 mètres cube d'eau de la piscine du patron, qui vit juste à côté.

Toujours selon le responsable du site, cet incendie ne devrait pas entraîner de chômage technique, mais les dégâts matériels sont importants, car le métal en fusion va se figer dans les dalles au sol. Il y avait déjà eu un incendie accidentel dans cette casse l'année dernière.