Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Un ingénieur de Thales installé dans la région de Toulouse tué en Colombie

-
Par , France Bleu Occitanie

Un ingénieur de Thales habitant dans la région de Toulouse a été tué en Colombie, à Bogota lundi soir. D'après les autorités il s'agirait d'un tueur à gages qui s'est enfui.

Le groupe Thales au salon aéronautique du Bourget, en 2017.
Le groupe Thales au salon aéronautique du Bourget, en 2017. © Maxppp - Leon Tanguy

Toulouse, France

Un ingénieur français de 45 ans résidant dans l'agglomération toulousaine et travaillant chez Thales est mort lundi soir, tué en pleine rue dans un quartier huppé de Bogota, la capitale colombienne. Selon les informations de la police colombienne et de l'ambassade de France, il s'agirait d'un tueur à gages qui a ensuite pris la fuite. Le Toulousain sortait d'une pizzeria dans le nord de la ville, accompagné d'un autre Français. Le tueur est arrivé par derrière, visant uniquement la victime. 

L'assassinat a eu lieu vers 22h15 lundi soir a précisé à la presse le major Robert Mendez, commandant de la police du district de Chapinero. "Nous écartons l'hypothèse d'un vol. D'après les éléments dont nous disposons, il s'agit d'un assassinat perpétré par un tueur à gages", a-t-il encore expliqué.

Déjà venu en Colombie, sans problèmes

Selon l'ambassade de France, la victime était un ingénieur "en mission" à Bogota pour le groupe de technologie et de défense français. Le major Mendez de la police colombienne a indiqué que l'homme était déjà venu en Colombie en 2017 et qu'il n'avait "jamais eu de problème, jamais eu maille à partir avec quiconque lors de son séjour" dans le pays.

Une cellule psychologique mise en place

Le groupe Thales réagit par voie de communiqué ce mercredi : "C’est avec une immense et profonde tristesse que Thales confirme qu'un de ses collaborateurs est décédé à Bogota (Colombie) ce 2 décembre 2019. Le collègue qui l'accompagnait a été immédiatement pris en charge par les autorités compétentes et la direction de Thales sur place. Toutes les pensées des personnels de l’entreprise vont à la victime de ce tragique événement ainsi qu’à sa famille, à ses proches et à ses collègues. Thales partage leur extrême émotion et leur douleur. Une cellule d’assistance psychologique a été mise en place. Une équipe de Thales a été dépêchée sur place et est en contact permanent avec les autorités locales compétentes et le corps diplomatique."

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu