Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Toulouse : un intérimaire vole des cartes essence et se sert pour 9.800 litres de gasoil

mercredi 3 octobre 2018 à 18:12 Par Stéphanie Mora, France Bleu Occitanie et France Bleu

Pendant trois mois, il a débité 9.800 litres de gasoil. Un ancien intérimaire est suspecté d'avoir volé la carte essence de deux sociétés de transport de la région toulousaine pour se servir gratuitement et d'avoir revendu ce carburant moitié prix à deux clients présumés.

Le principal mis en cause disait avoir perdu la carte essence des entreprises qui l'avaient employé
Le principal mis en cause disait avoir perdu la carte essence des entreprises qui l'avaient employé © Maxppp - Michael Esdourrubailh

Toulouse, France

Trois personnes ont été déférées devant le procureur de Toulouse, jeudi 4 octobre, pour une affaire d'escroquerie. L'une d'elle est un ancien intérimaire de deux sociétés de transports de Blagnac et Toulouse, il est suspecté d'avoir volé des cartes essence pour débiter frauduleusement 9.800 litres de carburant... en trois mois !

Cartes déclarées perdues ou volées

L'intérimaire, âgé de 57 ans aurait agi à chaque fois de la même manière dans les sociétés de transports qui l'ont employé. Le dernier jour de son CDD, il déclarait la carte carburant de son camion perdue ou volée. Un mensonge qui lui a permis de se servir gratuitement à la pompe entre février et avril dernier. Il s'en serait servi pour remplir son véhicule et revendre le carburant moitié prix. Deux clients présumés sont également déférés devant la justice. 

Le fournisseur de carburant qui distribue ces cartes, estime le vol à 11.500 euros et a porté plainte. Deux des trois suspects devraient être jugés en comparution immédiate ce jeudi.