Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un jeu de roulette russe à l'origine de la mort d'un Varois retrouvé dans un plan d'eau au Plan-de-la-Tour

jeudi 2 mars 2017 à 17:13 Par Thibault Maisonneuve et Sophie Glotin, France Bleu Provence et France Bleu

Le corps retrouvé lundi au fond d'un plan d'eau dans une carrière au Plan-de-la-Tour a été identifié. Il s'agit d'un habitant de Cogolin, âgé de 48 ans. Un homme et deux femmes en garde à vue ont évoqué un jeu de roulette russe qui a mal tourné.

Un véhicule de gendarmerie. Illustration.
Un véhicule de gendarmerie. Illustration. © Radio France

Toulon, France

C'est très vraisemblablement un jeu avec une arme à feu qui a mal tourné qui est à l'origine de la mort de Marc Clairay. Un habitant de Cogolin (Var) âgé de 48 ans, avait disparu depuis le 17 février dans le Var. Son corps empaqueté dans une bâche et lesté avait été retrouvé au fond d'un lac dans une carrière du Plan-de-la-Tour.

Un homme et deux femmes en garde à vue

Un homme et deux femmes en garde à vue depuis mercredi ont évoqué un jeu de roulette russe. Lors d'une soirée à Cogolin (Var), l'homme en garde à vue aurait manipulé un revolver, un Magnum calibre 44 chargé de quatre cartouches.

Une des cartouches, qu'il croyait inerte, aurait blessé mortellement la victime. L'homme âgé de 30 ans et connu des services de police aurait alors persuadé une des jeunes femmes de l'aider à se débarrasser du corps.

Ces déclarations doivent bien sûr être encore confirmées par les investigations des enquêteurs qui cherchent notamment à savoir si le corps a été jeté dans le lac la nuit des faits ou quelques jours plus tard.