Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers - Justice

Un jeune adulte handicapé agressé par quatre jeunes filles mineures en gare de Grasse

-
Par , France Bleu Azur, France Bleu

Quatre jeunes filles, de 15 à 17 ans s'en sont prises à un homme déficient mental âgé de 31 ans en gare de Grasse. Les faits se sont produits dans la nuit de lundi à mardi. Elles ont violenté l'homme, ont filmé l'agression et ont tenté de lui dérober sa sacoche et son téléphone portable.

Quatre jeunes filles mineures seront prochainement convoquées devant la justice après une agression en gare de Grasse
Quatre jeunes filles mineures seront prochainement convoquées devant la justice après une agression en gare de Grasse © Maxppp - patrice lapoirie/PHOTOPQR

Il est 0h40 quand mardi au sein de la gare SNCF de Grasse, quatre jeunes filles mineures violentent un homme seul, âgé de 31 ans. Il est déficient mental et placé sous curatelle renforcée. Deux sœurs tentent de lui voler sa sacoche, une autre projette l'homme au sol et le ceinture. Elles le rouent de coups de pieds, qu'il reçoit au visage et aux mains et lui prennent son téléphone portable. L'homme souffre de blessures superficielles à la main et à la tête. 

Une des jeunes filles filme l'agression

Pendant que l'homme est roué de coups, une des jeunes filles filme avec son téléphone portable. C'est ce qu'on appelle le "happy slapping" ou vidéo-agression, une pratique consistant à filmer l'agression physique d'une personne. Depuis 2006, ce phénomène a pris de l'ampleur en France. 

Quatre jeunes filles de 15 à 17 ans arrêtées

Les policiers nationaux et municipaux alertés au moment des faits, grâce à la vidéosurveillance de la gare, se rendent sur place et réussissent à interpeller les agresseuses. Deux d'entre elles ont 15 ans, l'une a 16 ans et l'autre 17 ans. Elles sont domiciliées à Grasse, Cannes, et l'une d'elles est placée en foyer à Cagnes-sur-Mer. Certaines sont déjà suivies par la protection judiciaire de la jeunesse.

Après leur garde à vue, elles ont été remises en liberté et seront convoquées le 8 mars devant la Protection judiciaire de la jeunesse, elles ont rendez-vous le 8 avril devant le juge pour d'éventuelles mises en examen. La sacoche et le téléphone portable de la victime lui ont été restitués. Le téléphone portable de celle qui a filmé l'agression a été saisi et les images récupérées. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu