Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un jeune couple victime d'un home-jacking à Sainte-Eulalie

vendredi 22 août 2014 à 14:01 Par Florence Pérusin, France Bleu Gironde

Les victimes de 22 et 24 ans ont été réveillées en pleine nuit, ligotées, et détroussées de leurs cartes bleues et de leur voiture. Les auteurs présumés ont pris la fuite avec un butin dont le montant n'a pas été communiqué. Le couple en état de choc a été hospitalisé au CHU de Bordeaux.

La section de recherche de la gendarmerie de Bouliac est chargée de l'enquête
La section de recherche de la gendarmerie de Bouliac est chargée de l'enquête © Radio France

Comme à chaque fois dans ce type de cambriolage, les victimes ont été surprises au beau milieu de la nuit - il était 3h30 dans la nuit de jeudi à vendredi - quand le couple a été réveillé par les malfaiteurs. Ils ont de suite été attachés avec des rouleaux de scotch épais, et sous la menace d'une arme d'une arme de poing , ils ont indiqué l'endroit où se trouvaient leurs cartes bleues et ont donné les codes.Pendant que l'un des deux auteurs présumés est resté pour les surveiller, l'autre est parti au distributeur le plus proche, pour effectuer un retrait, dont on ne connait pas encore le montant.Une fois le vol commis, les deux malfrats sont partis avec la voiture du couple mais l'ont finalement abandonnée quelques kilomètres plus loin.

Le phénomène du home-jacking reste rare en Gironde

Pour l'instant, les deux auteurs présumés courent toujours mais les gendarmes de la Section de Recherche de Bouliac qui mènent l'enquête ont plusieurs pistes sérieuses à exploiter : d'abord les témoignages des deux victimes choquées mais qui ont peut-être vu quelque chose, les bandes de vidéo-surveillance du distributeur de billets et surtout les analyses scientifiques de la voiture et de la maison. Les gendarmes précisent que ce genre de cambriolage reste encore très rare chez nous en Gironde, pas plus de 4 ou 5 chaque année.