Faits divers – Justice

Un jeune de 15 ans interpellé dans l'enquête sur l'incendie des Calanques

Par Rosalie Lafarge, France Bleu Provence samedi 17 septembre 2016 à 12:52

Incendie sur le col de la Gineste entre Marseille et Cassis
Incendie sur le col de la Gineste entre Marseille et Cassis © Radio France - Mélanie Masson

Douze jours après l'incendie des calanques près de Marseille, un jeune homme de 15 ans a été interpellé ce vendredi et placé en garde à vue. Il a été présenté au palais de justice ce samedi matin.

Un jeune homme a été interpellé ce vendredi, douze jours après l'incendie des Calanques entre Marseille et Cassis. Il a été placé en garde à vue avant d'être présenté à la justice samedi matin.

D'après une source proche de l'enquête, le jeune interpellé a 15 ans et habite le 9e arrondissement de Marseille. Il est soupçonné d'avoir allumé l'incendie qui a ravagé plus de 300 hectares le 5 septembre.

Interpellé grâce à une longue enquête de voisinnage

L'enquête sur cet incendie avait été confiée à la brigade criminelle de la sûreté départementale. C'est une longue enquête de voisinage qui a permis d'orienter les policiers vers ce jeune homme, ajoute une source proche du dossier.

Toujours d'après cette source, il n'y aurait pas de volonté avérée de mettre le feu de la part du jeune homme. On parlerait plutôt d'une imprudence ou d'une négligence.

"A 15 ans, on sait ce que c'est que le feu." - Didier Réault, président du parc national des calanques

Mais pour Didier Réault, le président du parc national des Calanques, "même quand on a 15 ans, on sait qu'avec un briquet près d'une nature sèche en plein vent, le feu va partir. Donc je ne comprends pas et je suis triste de voir que le feu est probablement parti ainsi, c'est-à-dire par bêtise, je pense".

"C'est un gamin, et en même temps, quand on a 15 ans on a quand même un peu l'âge de raison" - Didier Réault sur France Bleu Provence

"C'est un gamin, reconnaît Didier Réault sur France Bleu Provence. En même temps, à 15 ans, on a quand même un peu l'âge de raison, on sait ce que c'est que le feu, et quand on joue avec le feu comme ça derrière des immeubles en bord de nature, on peut anticiper le risque, on en est capable. Donc je pense qu'il y a une responsabilité de sa part et malheureusement, il va falloir qu'il l'assume et qu'il en paie les conséquences. Il faut montrer l'exemple."

Partager sur :