Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un jeune de 17 ans violement frappé à la tête avec un niveau de maçon à Canet

samedi 12 mai 2018 à 10:50 Par Stefane Pocher, France Bleu Hérault

Une dispute de voisinage a éclaté vendredi soir à Canet (Hérault). Un homme qui donnait à manger à des chats errants a été interpellé par des jeunes et s'est défendu avec un niveau à bulle en aluminium, visiblement trouvé sur un chantier à proximité, dans le quartier du Moulin de Monsieur Charles.

Gendarmerie. Photo d'illustration.
Gendarmerie. Photo d'illustration. © Radio France - Florence Gotschaux

Canet, France

Un homme de 48 ans a été placé en garde à vue après la bagarre de ce vendredi soir à Canet, pas loin de Clermont-l'Hérault. Accompagné de sa mère de 83 ans, il était en train de donner à manger à des chats errants sur la voie publique à proximité de son domicile, quand il  a été interpellé par deux  frères dont l'un est mineur.

Ces derniers lui ont reproché d'être à l'origine de la prolifération des félins et des mauvaises odeurs dans le quartier résidentiel du Moulin de Monsieur Charles et lui ont demandé de cesser de les nourrir.

Le ton monte et les échanges se terminent en bagarre

Le quadragénaire, qui aurait eu peur, utilise alors un niveau de maçon en aluminium, trouvé selon ses dires, sur un chantier à proximité et donne un  violent coup sur la tête du plus jeune âgé de 17 ans.

La victime (Florian), héliportée à Montpellier, souffre d'un traumatisme crânien. Le pronostic vital n'est pas engagé. 

L'agresseur assure que son acte n'était pas prémédité. Il pourrait être déféré à l'issue de sa garde à vue ce samedi après-midi ou dimanche. 

Les deux familles sont connues des autorités. Les jeunes seraient des bagarreurs, d'après nos informations. L'intervention des pompiers a été tendue. 

Alors que le calme était revenue, le frère de la victime (majeur) aurait alors donné vers 23h un coup de poing au quadragénaire. Il pourrait être poursuivi ou faire l'objet d'un rappel à la loi.