Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un jeune de 24 ans condamné à Auxerre à un an de prison ferme pour violences conjugales

-
Par , , France Bleu Auxerre

Le tribunal correctionnel d'Auxerre a condamné un jeune homme de 24 ans originaire de Tonnerre à 12 mois de prison ferme pour des violences exercées depuis six mois envers sa compagne âgée de 20 ans. Des violences essentiellement psychologiques.

Palais de justice d'Auxerre
Palais de justice d'Auxerre © Maxppp - photo d'illustration

Auxerre, France

Un engrenage de voies de faits pour rabaisser et contraindre la victime. _"_Une victime _"_insiste le président du tribunal parce que dans ce genre d' affaire on ne peut plus parler de relation de couple, de partenaire mais uniquement d'agresseur et de victime . 

Des punitions humiliantes

L' agresseur, un jeune homme de 24 ans, frêle, qui flotte un peu dans son costume gris explique calmement à plusieurs reprises, avec des mots choisi qu'il n'a jamais frappé sa compagne. Non, tout au plus il reconnait des injures. "J'ai eu des mots crus c'est vrai mais je n'ai pas été violent". Le président du tribunal l'interroge : " abandonner votre compagne en pleine nuit dans les bois a 3 km de Tonnerre, vous ne trouvez pas çà violent ? même chose lorsque vous la laisser seule sur une aire d' autoroute au Luxembourg, après lui avoir pris son téléphone portable ?" 

Le prévenu reste imperturbable

Imperturbable, le jeune homme explique "qu'ils se sont disputé et qu'il lui a demandé de sortir de la voiture, que c'était une punition". Une punition aussi comme lorsque la semaine dernière, comble du sordide "vous la réveillez en pleine nuit, l'installez dans la baignoire et vous lui _rasez les cheveux__? "_martèle encore le président.    

Un cobra face à sa proie

"C'était lui qui décidait de tout dans cette relation" ajoute dans ses réquisitions la procureure qui assimile l'agresseur a un Cobra et sa victime à une souris ." Comment pouvait elle avoir le choix ? C’était une jeune femme fragile à qui vous pouviez tout imposer".

Onze condamnations au casier judiciaire

L'avocate de la défense a bien tenté de plaider l'absence de coups physiques, mais le tribunal a suivi les réquisitions : un an ferme assorti d'un mandat de dépôt. Le jeune homme déjà condamné onze fois dont quatre pour des faits de violences dort ce mercredi soir en prison.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu