Faits divers – Justice

Un jeune handicapé mental agressé près de Grenoble : les auteurs retrouvés par la police

Par Denis Souilla, France Bleu Isère lundi 3 février 2014 à 18:22

Agression handicapé La Poya Grenobble
Agression handicapé La Poya Grenobble © Facebook

Les auteurs de l'agression d'un jeune handicapé mental à Fontaine (Isère) ont tous été retrouvés par la police. Dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux le 2 février, on y voyait un jeune homme humilié par d’autres jeunes jusqu’à être poussé dans l’eau.

La vidéo s'est diffusée comme une traînée de poudre sur les réseaux sociaux. Elle dure une minute trente et a été postée sur Facebook, le 2 février à 21h10. On y perçoit trois à quatre jeunes d'à peine quinze ans. La personne qui filme est encore plus jeune, sans doute dix à douze ans. Les agresseurs sont habillés en jogging, casquette sur la tête et ils s'en prennent à un ado de dix-huit ans, handicapé, domicilé dans une structure d'accueil à Fontaine, dans la banlieue de Grenoble (Isère). Ils le mettent tout d'abord au sol sans ménagement, le bouscule, lui jette ses affaires dans l'eau. "T'es tout sale, hein. Vas-y, lève-toi, va chercher" , lui assènent-ils avant de l'insulter. Avec force enfin, ils lèvent leur victime et le poussent dans le plan d'eau.

Le jeune homme handicapé sort de l'eau, le jean et ses baskets sont trempés. Il semble un peu perdu, apeuré, ne dit pas un mot. Pendant ce temps, les agresseurs parlent de "vengeance" .

Comment cette affaire a-t-elle pu être débusquée?

Comme pour l'affaire du chaton agressé, c'est grâce à la plate-forme Pharos que cette séquence a pu être signalée plus de soixante fois. Cette cellule interministérielle de lutte contre la cybercriminalité et les violences sur internet reçoit les doléances des internautes qui alertent les services du Ministère de l'Intérieur. Lundi soir, la vidéo a été partagée plus de 1.900 fois sur Facebook. Une pétition réclamant une "sanction exemplaire" contre les agresseurs a recueilli plus de 3.500 signatures.> Des adolescents de douze à seize ans

Les enquêteurs de la police de Grenoble ont visionné les images pour identifier les lieux. Il s'agit du Parc de La Poya à Fontaine. Deux adolescents de quatorze et quinze ans ont été arrêtés lundi, les deux autres ce mardi matin. Ces derniers sont âgés de seize ans et douze ans. Les trois premiers ont été placés en garde à vue, le dernier ne peut pas être poursuivi.

Une vidéo "terriblement choquante"

Après son agression, le jeune homme hanidcapé a déposé plainte à la Gendarmerie de Tullins, d'où il est originaire. Dans un communiqué diffusé lundi après-midi, la ministre chargée des personnes handicapées, Marie-Arlette Carlotti, a dénoncé une vidéo "terriblement choquante de par le cynisme de ces agresseurs et la vulnérabilité de la personne agressée."

Partager sur :