Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Faits divers – Justice

Un jeune homme blessé après une agression à l'arme blanche au Mans

-
Par , France Bleu Maine

Une bagarre a éclaté entre deux hommes, dans la nuit du samedi 30 août au dimanche 1er septembre, avenue du Général-Leclerc au Mans. Le plus âgé a donné trois coups de couteau au plus jeune.

La police est intervenue vers 1h, ce dimanche matin, après un signalement de témoins extérieurs à l'agression.
La police est intervenue vers 1h, ce dimanche matin, après un signalement de témoins extérieurs à l'agression. © Maxppp - Richard Villalon

Le Mans, France

Il est presque 1h du matin, dimanche 1er septembre, lorsqu'un homme âgé de 28 ans sort d'un kebab, avenue du Général-Leclerc, au Mans. Il se jette alors sur un autre homme de 18 ans et lui assène trois coups de couteau. Les amis de la victime, d'origine tchétchène, se ruent alors sur l'assaillant pour l'arrêter. Ils l'aspergent de gaz lacrymogène et le rouent de coup. 

L'agresseur est connu des forces de l'ordre

Des témoins extérieurs à la bagarre appellent la police, qui arrive sur les lieux et interpelle l'agresseur. L'homme d'origine sénégalaise est immédiatement placé en garde à vue. Les policiers ne l'ont pas interrogé pendant la nuit, car il était ivre. Il est connu des forces de l'ordre pour "des faits de dégradation, de violence et de stupéfiants", notamment en région parisienne.

La victime a été transportée en urgence à l'hôpital d'Angers. Ses jours ne sont pas en danger. Par contre, un morceau de lame de couteau serait resté plantée dans sa moelle épinière. Le jeune homme aurait donc la jambe droite paralysée.

Agression sur fond de tension entre deux communautés

Pour l'instant, les motifs de l'attaque à l'arme blanche ne sont pas clairs. Selon une source policière, il pourrait s'agir "d'une histoire liée au trafic de stupéfiants". La garde à vue de l'assaillant devrait être prolongée, jusqu'au mandat de dépôt. 

Cet épisode violent entre un homme d'origine sénégalaise et un autre d'origine tchétchène n'a rien d'anodin aux yeux de la police mancelle. Cet été les tensions se sont accrues entre ces deux communautés. Les forces de l'ordre ont compté plusieurs faits de violence pendant les vacances, notamment un "à la batte de baseball".

Choix de la station

France Bleu